Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Guide de l’investissement passif pour débutant

La diversification est peut-être le seul « repas gratuit » en finance, mais les stratégies passives ne sont pas le seul moyen d'y parvenir, et elles ont leurs propres inconvénients.

Catherine Elliott 07.02.2022
Facebook Twitter LinkedIn

passif

La gestion passive continue de prendre de l'ampleur alors que de plus en plus d'investisseurs délaissent les fonds gérés activement au profit d'alternatives gérées de manière passive.

L’an dernier, les fonds communs de placement passifs et les ETF représentaient 20% des actifs de l'industrie européenne des fonds de 9,4 billions d'euros, avec une croissance de 9,5% au cours des 12 mois précédents.

En comparaison, les actifs n'ont augmenté que de 2,1%.

L'Europe possède le marché le plus vaste et le plus complet pour les fonds durables gérés passivement, représentant plus des trois quarts des actifs mondiaux.

Qu'est-ce qui explique cette croissance ? Quels sont les avantages supposés des stratégies passives ? Pourquoi séduisent-elles les investisseurs ?

Investissement passif

Voyons tout d'abord ce qui définit un investissement passif.

Un fonds à gestion passive est un fonds dont les titres de placement ne sont pas choisis par un gérant de portefeuille, mais sont automatiquement sélectionnés pour correspondre à un indice ou à une partie du marché.

Les stratégies dites « actives » ne suivent pas un indice. Au lieu de cela, les gérants de fonds actifs prennent des décisions de sélection de titres spécifiques en fonction de leurs propres recherches, analyses et expertises continues.

Fonds indiciels et ETF

Les deux principaux véhicules d'investissement utilisés pour investir passivement sont les fonds communs de placement indiciels et les fonds négociés en bourse (ETF).

Avec un fonds commun de placement indiciel, le gérant choisit des investissements pour imiter un indice de référence (CAC 40, MSCI Europe, S&P 500, Topix).

Certains fonds indiciels achètent toutes les actions de leur indice de référence, tandis que d'autres utilisent un échantillonnage optimisé pour correspondre étroitement au rendement de l'indice sans posséder tous les titres.

Les ETF, quant à eux, sont constitués de « paniers » de titres.

Les actions du panier sont ensuite vendues en Bourse et sont négociées normalement tout au long de la séance.

Pourquoi les investissements passifs sont-ils attrayants ?

Les investissements passifs présentent des avantages importants.

Frais et transparence

Ils sont souvent moins chers car leurs frais sont moins élevés.

Le processus de suivi d'un indice peut être hautement automatisé et les coûts peuvent être minimisés grâce à l’effet de taille.

Cela a été un facteur majeur dans l'essor de l'investissement passif, car les frais plus élevés des fonds gérés activement ne sont pas toujours synonymes de meilleurs performances.

Exploitant la sagesse collective du marché à faible coût, les fonds passifs de la plupart des marchés se sont avérés difficiles à battre sur des horizons temporels plus longs.

Les investissements passifs promettent également une plus grande transparence.

Dans la plupart des cas, un investisseur peut accéder à des méthodologies d'indice détaillées, qui décrivent clairement le processus d'investissement et se comparent directement aux avoirs du fonds, qui sont publiés au moins quotidiennement.

La plupart des fonds passifs emploient des stratégies faciles à comprendre et nécessitent donc moins de surveillance et une charge de diligence raisonnable moindre.

Repas gratuit

Décrit comme « le seul repas gratuit en finance » par le prix Nobel Henry Markowitz, les avantages de la diversification sont bien connus.

Les fonds passifs et les ETF ont également tendance à être bien diversifiés.

Par exemple, un fonds qui suit l'indice MSCI World peut offrir une exposition à plus de 1.500 actions distinctes.

Cela permet de maintenir un équilibre sain du portefeuille en répartissant les risques financiers entre plusieurs secteurs et instruments.

Quelques limites

Bien sûr, les stratégies passives ne sont pas sans limites.

Parce qu'un investissement passif promet le retour du marché, les fonds sont obligés de continuer à acheter lorsque le marché surchauffe et, inversement, sont obligés de vendre durant les phases de panique lorsque des krachs ou des corrections surviennent.

Tous les fonds passifs ne suivent pas non plus des indices simples et transparents, ce qui signifie que certains des fonds les plus complexes, y compris les fonds ESG et thématiques, peuvent être en quelque sorte une boîte noire.

Trouver les bons instruments

Lointaine est l'époque où les investisseurs qui évaluaient les stratégies de suivi d'indices n'avaient qu'un nombre relativement restreint d'indices simples et bien connus parmi lesquels choisir.

Aujourd'hui, les investisseurs sont confrontés à un éventail ahurissant de stratégies passives. Cela peut être accablant si vous ne savez pas ce que vous cherchez.

Morningstar possède l'une des plus grandes équipes de recherche de gérants indépendantes au monde, aidant les investisseurs professionnels à trier la myriade de stratégies passives disponibles pour examiner les offres et les tendances.

Au cœur de notre recherche se trouve le système de notation propriétaire de Morningstar, qui peut être utilisé pour évaluer les fonds passifs, ainsi que les indices Morningstar qui peuvent servir de ressource de référence précise et être utilisés dans la construction de portefeuilles passifs.

Pour en savoir plus sur les investissements passifs et sur la manière dont les recherches et les notations de Morningstar peuvent vous aider, téléchargez votre exemplaire gratuit de notre Guide de l'investissement passif ici.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Catherine Elliott  est rédactrice pour Morningstar.