Aeden Invest-Immo

Avec le changement de son gérant, ce fonds immobilier réajuste sa stratégie.

Facebook Twitter LinkedIn

Voilà un fonds qui a régulièrement enregistré de bons résultats avec une volatilité sensiblement inférieure à cette des autres fonds immobilier disponibles sur le marché français. Il est vrai que la Sicav compte un nombre important de lignes, 111 lignes soit près du double de la moyenne des fonds de cette catégorie, et que depuis sa création au début des années 90 elle s’est progressivement ouverte aux marchés européens.

Reste qu’après plusieurs années de forte hausse du secteur on peut se demander si les perspectives demeurent attractives pour Aeden Invest-Immo. D’autant que le fonds a changé de gérant en mai dernier et qu’un changement de gérant ouvre souvent une période d’observation, si ce n’est de risque. D’ailleurs Jean-Louis Cochard, qui a repris les reines de la Sicav en mai 2006, ne cache rien son plan d’action et les changements qu’il a commencé à mettre en œuvre.

Ainsi, le nombre de lignes devrait progressivement être ramené de 110 actuellement à environ 80. Rappelons que les 10 premières pesaient plus de 40% des actifs du fonds et que nombre de lignes avaient une contribution, positive ou négative, faible voire inexistante aux performances du fonds. Si le nouveau gérant indique que la sélection de valeurs obéira aux mêmes principes (les valeurs de rendement étant privilégiées avec une préférence à celles affichant une décote) et qu’il gardera une poche de diversification de l’ordre de 20 à 25%, il entend toutefois recentrer les actifs sur le marché français et resserrer l’univers de diversification "qui a vocation à apporter un peu de peps" sur des titres très liés à l’immobilier (BTP, hôtellerie, sociétés d’autoroute, AdP, etc) au détriment par exemple des valeurs assurance.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar