Les emprunts d'Europe de l'Est gardent leur attrait

Nombre de pays d'Europe de l'Est vont à terme entrer dans l'Union européenne. Mais pour Nick Field, gérant du fonds WestAM Convergence Obligations, les dettes de ces économies de convergence demeurent attractives.

Facebook Twitter LinkedIn

Vous jouez la convergence des économies d'Europe de l'Est, existe-t-il encore beaucoup de gras dans ce domaine ?

Il est clair que les écarts de taux entre les pays de la zone euro et ceux d'Europe de l'Est tendent à se resserrer. Ainsi, il y a quelques années l'écart de taux des emprunts polonais était de 3% ou plus par rapport aux OAT ou aux Bunds, il est aujourd'hui de 60 à 80 points de base.

Et le vote irlandais du traité de Nice qui a ouvert la porte de l'Union Européenne aux pays de l'Est va encore renforcer ce phénomène en accélérant la convergence de ces économies sur les standards d'Europe de l'Ouest, tant en termes d'inflation, de déficit public que de dette publique et de stabilité des changes.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.

© Copyright 2021 Morningstar, Inc. Tous droits réservés.

Termes & Conditions        Vie privée