Renault/Ampere: l'analyse de Morningstar

La direction vise une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 30 % et une marge de 10 % pour Ampere.

Richard Hilgert 16.11.2023
Facebook Twitter LinkedIn

RNO

Crédit photo: Renault

Renault a présenté ses plans de développement pour sa division de véhicules électriques Ampere.

Une introduction en bourse au premier semestre 2024 est prévue.

Ampere a officiellement démarré ses activités le 1er novembre avec un modèle unique et un volume de ventes prévu pour 2023 de 45.000 unités, un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros et une perte d'exploitation.

Les partenaires de l'alliance Nissan et Mitsubishi ont investi un total de 800 millions d'euros dans Ampere et Qualcomm envisage actuellement de prendre une participation. Le groupe Renault conservera une « forte majorité » au capital.

Nous avons augmenté notre estimation de juste valeur de 89 à 90 euros par action (EUR).

L’action Renault est notée 5 étoiles et se négocie actuellement avec une décote de 60 % par rapport à notre estimation de juste valeur.

Les objectifs d’Ampere sont ambitieux.

En 2025, la direction prévoit quatre modèles en production, un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros, un volume de 300.000 unités et une marge à l'équilibre.

En 2030, Ampère vise sept modèles en production, une production de 1 million d'unités, un chiffre d'affaires de 25 milliards d'euros pour une marge opérationnelle de 10 %.

Les revenus comprennent également les ventes de véhicules électriques aux partenaires Alpine, Nissan et Mitsubishi, ainsi que les revenus des services logiciels rendus possibles par les modèles entièrement numérisés.

Ensemble, les revenus des partenaires et des services en 2030 devraient représenter environ 9 % du total, contre environ 50 % cette année.

Nous apprécions cette effort de transparence.

Comme le développement de l’électrification a déjà été réalisé et grâce à la solide trésorerie du Groupe Renault et aux investissements de ses partenaires, les progrès d’Ampère ne devraient pas dépendre fortement d’une augmentation de capital lors de sa future introduction en Bourse.

Par conséquent, si la valorisation d’Ampère ciblée mais non divulguée par la direction n’est pas soutenue par les conditions du marché, nous voyons peu de risque d’exécution en l’absence d’une introduction en Bourse.

Pour autant, nous n’apprécions pas le risque de dilution pour les actionnaires du groupe Renault suite à l’introduction en Bourse d’Ampère, même si la direction a indiqué que ce projet accélère et améliorera les rendements potentiels pour les investisseurs de Renault.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Mitsubishi Motors Corp430,10 JPY-1,98
Nissan Motor Co Ltd552,80 JPY-0,70Rating
Renault SA48,11 EUR1,46Rating

A propos de l'auteur

Richard Hilgert  Richard Hilgert is a securities analyst on the Industrials Team.