Derichebourg chute sur des résultats décevants

Les volumes de recyclage ont baissé plus que prévu au cours du premier semestre.

Agefi/Dow Jones 25.05.2023
Facebook Twitter LinkedIn

waste

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le titre Derichebourg s'inscrit en net repli jeudi, après la publication par le spécialiste du recyclage des métaux industriels de résultats en baisse au premier semestre.

Vers 12h20, l'action perdait 5,9%, à 4,93 euros.

Les analystes de TP Icap Midcap notent une "dégradation plus forte que prévu des volumes" de la principale division de Derichebourg, celle dédiée au recyclage, qui traverse un "bas de cycle".

En données comparables, les volumes de la division ont reculé de 18% par rapport à la même période de l'exercice précédent, "globalement en ligne avec [l'évolution de] la production d'acier européenne et turque", précise TP Icap Midcap.

Les prix des différents métaux traités par le groupe ont diminué en moyenne de 9% par rapport au premier semestre 2021-2022, qui avait été caractérisé par un environnement de prix exceptionnel dû à la forte reprise économique post-Covid.

"Malgré ce climat d'affaires difficile, le groupe a très bien protégé sa profitabilité", estime l'intermédiaire financier. La marge brute d'exploitation s'est établie à 9,8%, en recul de 1 point par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Visibilité limitée

Les services aux collectivités ont permis d'amortir une partie de la baisse des activités recyclage. Le chiffre d'affaires de la plus petite division du groupe a progressé de 16% au cours du semestre, grâce au démarrage de plusieurs contrats de collecte et de tri des déchets.

Cependant, la mise en équivalence de la branche Multiservices (DMS), reprise par Elior dans le cadre d'une transaction qui a permis à Derichebourg de se renforcer au capital du groupe de restauration collective, a amputé Derichebourg d'une partie de son chiffre d'affaires et accru le poids du recyclage, dont l'activité est étroitement liée au cycle économique.

En dépit d'une valorisation qualifiée de modérée, Oddo BHF maintient son opinion "neutre" sur le titre Derichebourg. "Les perspectives de court terme restent aléatoires", souligne la banque. Les prix des matières premières restent sous pression et les volumes sont également en repli, mais le groupe devrait aussi bénéficier de la baisse des prix de l'énergie, note la banque.

La mise en équivalence des activités d'Elior, dont le groupe détient désormais 48,3%, devrait peser sur les bénéfices de Derichebourg au second semestre, ajoute Oddo BHF.

La banque a ainsi revu en baisse sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de l'exercice 2022-2023, à 126 millions d'euros au lieu de 143 millions d'euros auparavant. Ce chiffre se compare à un bénéfice de 237,6 millions d'euros en 2021-2022.

-François Schott, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

MOTS-CLEFS
Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Derichebourg SA4,89 EUR-1,13

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.