Résultats solides pour Amazon, AWS décélère

Nous réduisons notre estimation de juste valeur.

Dan Romanoff 03.02.2023
Facebook Twitter LinkedIn

amzn

Amazon (« Wide Moat ») a publié de solides résultats au quatrième trimestre, mais a fourni des perspectives pour le premier trimestre qui étaient en deçà de nos attentes.

Le commerce en ligne était généralement solide tandis qu'AWS continue de ralentir, y compris jusqu'en janvier.

Nous constatons de réels progrès sur le plan opérationnel, masqués par des dépréciations.

Nous prévoyons toujours une croissance saine à long terme tirée par le développement du commerce électronique, AWS et la publicité, mais le court terme reste un défi avec des problèmes macro pesant sur 2023, avant une amélioration en 2024.

Nous avons réduit nos estimations sur le chiffre d’affaires et le bénéfice pour 2023, tout en laissant le reste de nos estimations largement inchangé.

Nous avons abaissé notre estimation de la juste valeur à 137 $ par action contre 150 $.

Nous considérons l’action comme attrayante.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a augmenté de 9 % en glissement annuel, ou de 12 % en devise constante, pour atteindre 149,2 milliards de dollars, contre des prévisions de 140 à 148 milliards de dollars.

Les magasins en ligne étaient en-deçà de nos prévisions, tandis que les services de vendeurs tiers étaient en avance, et les autres segments étaient en ligne à légèrement en avance.

Du point de vue des ventes au détail, les revenus des magasins en ligne ont diminué de 2 %, les magasins physiques se sont améliorés de 6 %, les services de vendeurs tiers ont augmenté de 20 % et les services d'abonnement ont augmenté de 13 %.

Sur ce dernier point, nous sommes impressionnés que la série « Rings of Power » ait aidé à attirer de nouveaux membres Prime.

Les deux segments les plus critiques, AWS et la publicité, ont respectivement augmenté de 20 % et 19 % par rapport à l'année précédente.

La direction voit des ajouts de clients au sein d'AWS et note des conversations positives sur le déplacement de nouvelles charges de travail vers le cloud.

Cependant, les entreprises clientes continuent d'optimiser les dépenses liées au cloud, conformément aux commentaires d'autres fournisseurs de cloud.

La direction pense que cela se poursuivra pendant au moins deux trimestres.

AWS

Malgré une nouvelle décélération ce trimestre, AWS reste essentiel à la croissance globale des revenus de l’entreprise à court et à long terme.

Comme Microsoft (« Wide Moat ») l'a noté plus tôt cette semaine, Amazon est en discussion avec ses clients pour les aider à optimiser leurs dépenses et la consommation des services de cloud public.

La direction a noté que de nouveaux clients sont ajoutés et que de nouvelles charges de travail sont prévues, mais s'attend néanmoins à ce que l'expansion déprimée des revenus persiste au moins jusqu'au milieu de l'année.

Microsoft s'attend également à un décalage entre les efforts d'optimisation des clients et la migration des nouvelles charges de travail.

Nous pensons que nous en sommes aux premiers balbutiements de la migration vers le cloud, alors que la direction a révélé qu'elle pensait que 90 % à 95 % des charges de travail des entreprises restaient sur site.

La forte croissance du carnet de commandes nous conforte dans le fait que la piste pour AWS reste longue.

Nous pensons également que la migration vers le cloud est une mesure évidente de réduction des coûts pour les clients, ce qui, selon nous, assurer un minimum de la croissance même si l'économie devait entrer en récession.

Nous continuons de croire que la migration vers le cloud public est une énorme opportunité et reste aux premiers stades de l'évolution, AWS étant le leader incontesté.

Recul des marges en trompe-l’oeil

Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 2,7 milliards de dollars, contre des prévisions de 0 à 4 milliards de dollars, soit une marge d'exploitation de 1,8 %, contre 2,5 % il y a un an.

Les charges de dépréciation découlant des passifs d'assurance auto, les dépréciations des immobilisations corporelles et des contrats de location ainsi que les indemnités de départ estimées ont totalisé 2,7 milliards de dollars.

En d'autres termes, le bénéfice d'exploitation normalisé était de 5,4 milliards de dollars, ce qui était bien en avance sur le haut de fourchette des prévisions.

Amazon continue de progresser sur ses dépenses excédentaires, notamment dans l'amélioration de la productivité du réseau de traitement des commandes et du transport.

La direction prévoit de continuer à optimiser les opérations tout au long de 2023.

Alors que les prévisions étaient légèrement inférieures à notre prévisions, nous ne sommes pas surpris compte tenu de l'environnement économique.

Cependant, nous pensons que la décélération continue d'AWS en janvier sera perturbante pour les investisseurs.

Perspectives 2023

Les perspectives d'Amazon pour le premier trimestre incluent un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation de 121 à 126 milliards de dollars, de l'équilibre à 4,0 milliards de dollars, par rapport aux estimations consensuelles de FactSet de 125,5 milliards de dollars et 4,0 milliards de dollars, respectivement.

Les prévisions supposent une pression de 210 points de base due aux effets de change.

Les prévisions de bénéfice d'exploitation comprennent 640 millions de dollars d'indemnités de départ, ce qui rend les prévisions de rentabilité meilleures qu'il n'y paraît à première vue.

Nous voyons une voie vers une amélioration continue des marges au fil du temps, même si les conditions macroéconomiques incertaines pèsent à court terme.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc174,73 USD-0,15Rating
Microsoft Corp407,54 USD-0,68Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.