Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Volkswagen : le pari du tout électrique

Au regard de sa stratégie de croissance agressive dans l’électrique, le constructeur allemand dispose d’un important potentiel de rebond en Bourse.

Richard Hilgert 30.06.2022
Facebook Twitter LinkedIn

VW Buzz

Pour recevoir nos informations et analyses sur les marchés, les titres et les fonds, abonnez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire.

 

Volkswagen est l'un des plus grands constructeurs automobiles au monde.

Le groupe rassemble un portefeuille étendu de marques automobiles - Volkswagen, Audi, Bentley, Lamborghini, Porsche, SEAT et Skoda. Les marques de véhicules utilitaires comprennent MAN, Navistar, Scania et Volkswagen. Le groupe de services financiers de la société fournit un financement aux concessionnaires pour soutenir les plans d'étage, un financement à la consommation pour l'achat de véhicules, la location de véhicules, des services bancaires et d'autres services financiers.

Un plan agressif dans l’électrique

À notre avis, Volkswagen exécute avec succès une stratégie automobile mondiale et a l'un des plans les plus agressifs pour passer des groupes motopropulseurs à combustion interne aux véhicules électriques à batterie (BEV).

Un large éventail de marques, desservant plusieurs segments, réduit la dépendance à l'égard d'une seule catégorie de véhicules.

En tant que l'un des principaux producteurs de volume au monde, Volkswagen peut extraire des économies d’échelle des plates-formes communes à un certain nombre de modèles inaccessibles par des concurrents plus petits.

La société possède les marques haut de gamme Audi et Porsche, les marques de luxe Bentley et Lamborghini.

Cependant, le rempart concurrentiel que ces marques légendaires peuvent apporter au constructeur est contrebalancé par les marques de volume Volkswagen, Skoda et SEAT, ainsi que par l'activité plus cyclique des véhicules utilitaires.

Les livraisons mondiales de véhicules étaient de près de 11,0 millions d’unités avant la pandémie. En 2021, elles ont totalisé 8,6 millions.

MEB en soutien de l’offensive électrique

D'ici la fin de 2022, la société prévoit d'avoir 27 modèles BEV dérivés de sa plate-forme MEB.

En 2023, Volkswagen lancera sa stratégie unifiée de cellules de batterie qui vise une pénétration du volume des ventes de 80 % d'ici 2030 et prévoit une réduction de 50 % du coût des cellules de batterie du segment d'entrée de gamme ainsi que des économies de 30 % dans le segment des véhicules de masse.

En 2025, Volkswagen s'attend à ce que les BEV représentent 20 % des ventes mondiales.

Toujours en 2025, la société présentera sa plate-forme de systèmes évolutifs (SSP pour « Scalable System Platform ») pour la prochaine génération de véhicules électriques et sur laquelle tous les modèles de marques seront basés.

La nouvelle plate-forme sera entièrement numérique en utilisant le système d'exploitation VW.OS de l'entreprise développé en interne par le groupe de logiciels CARIAD de Volkswagen. La société estime que sa part de logiciels embarqués passera de 10 % en 2020 à 60 % pour les véhicules lancés sur l'architecture SSP.

Nous apprécions que Volkswagen ait poursuivi sa stratégie industrielle à base d'architecture commune. Nous pensons que cette stratégie, qui devrait amplifier les économies d'échelle, contribuera à réduire les coûts.

Cependant, la stratégie d'architecture commune MEB présente un risque si la demande des consommateurs pour les BEV ne se matérialise pas.

Volkswagen vise une marge EBIT ajustée de 7% à 8% en 2025, en hausse par rapport à sa médiane historique de 6% sur 15 ans.

Un potentiel de hausse significatif

Après avoir examiné les résultats du premier trimestre, nous avons relevé notre estimation de juste valeur des actions ordinaires de Volkswagen de 351 à 352 euros par action.

En raison de la crise ukrainienne, de la pénurie de puces, des blocages du COVID-19 en Chine, de la hausse des coûts des matières premières, de l'augmentation des coûts de l'énergie et d'autres pressions inflationnistes sur les coûts, nous pensons que l'incertitude reste élevée pour 2022.

Nos estimations reflètent le bas de la fourchette des prévisions de la direction pour 2022 avec chiffre d'affaires consolidé en hausse de 8 % sur une hausse de 5 % en volume et une marge EBIT ajustée du groupe de 7 %.

Notre juste valeur comprend également une croissance du chiffre d'affaires consolidé qui s'élève en moyenne à 3 % par an au cours de nos prévisions de phase I, en utilisant 2019 comme année de référence, avec un retour à une demande mondiale de véhicules légers plus normale en 2023.

Au cours des 15 dernières années, la marge EBIT ajustée du groupe Volkswagen a connu un haut, un bas et une médiane de 8,0 % (2021), 1,8 % (2009) et 6,0 %. Nos hypothèses incluent une marge EBIT ajustée moyenne de 7,5 % au cours de nos prévisions de phase I.

Nous supposons une contraction de la marge au cours des deux dernières années de la période de prévision avec une marge de milieu de cycle normalisée de 6 %, en ligne avec la médiane historique de Volkswagen sur 15 ans.

Bien que les constructeurs automobiles puissent bénéficier d'une expansion temporaire des marges à mesure que les véhicules électriques à batterie atteignent des niveaux plus optimaux, en raison de la nature hautement concurrentielle de l'industrie, nous pensons que les marges du secteur resteront à des niveaux historiques à long terme.

Nous utilisons un coût moyen pondéré du capital de 8,5 % pour actualiser les flux de trésorerie de Volkswagen.

En raison de la sensibilité aux cycles économiques mais d'un levier financier relativement plus faible, d'un solde de trésorerie élevé et d'une solide performance opérationnelle, nous attribuons une note de risque systématique moyenne qui porte un coût supposé des capitaux propres de 9 %, en ligne avec le taux de rendement de 9 % que nous prévoyons aux investisseurs en quête d'un portefeuille d'actions diversifié.

 

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Tesla Inc182,45 USD-6,37Rating
Volkswagen AG185,75 EUR-0,05Rating

A propos de l'auteur

Richard Hilgert  Richard Hilgert is a securities analyst on the Industrials Team.