Le rebond des marchés défie l’entendement

La Bourse semble totalement ignorer les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus.

Jocelyn Jovène 04.05.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Alors que l’on commence à peine à mesurer les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie mondiale, les marchés actions l’ont digéré à une vitesse hors du commun.

Entre le pic des marchés du 19 février et leur point bas du 23 mars, les actions mondiales ont perdu 33%. Depuis, le rebond est de 23%, mais il atteint près de 27% aux Etats-Unis, +17% en France et +20% en Europe.

Dans le même temps, durant cette phase de rebond, le rendement des obligations américaines à 2 ans et 10 ans a reculé de respectivement 9 et 12 points de base. En Europe, le rendement du Bund à 2 ans et 10 ans recule également de respectivement 7 et 21 points de base.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.