En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

La « durabilité » de plus en plus présente dans l’esprit des investisseurs

L’approche ESG est considérée comme un moyen de conduire non seulement des changements sociaux et environnementaux, mais aussi de générer des profits.

Valerio Baselli 28.09.2017

L’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) par les investisseurs augmente à travers le monde. D’après le Schroders Global Investor Study 2017, une enquête menée auprès de plus de 22.000 investisseurs particuliers dans 30 pays, les investisseurs considèrent les investissements durables comme un moyen de conduire non seulement des changements sociétaux, sociaux et environnementaux, mais aussi de générer des profits.

L’investissement durable est en nette progression, 78% des répondants (79% en France) déclarant qu'il est plus important pour eux maintenant qu'il y a cinq ans. Pour 32% (27% en France) cette progression est significative et pour 46% (52% en France) en légère progression.

64% (63% en France) des participants déclarent avoir augmenté leurs placements dans des fonds durables au cours des cinq dernières années. D’après l’analyse, cette tendance semble être plus forte en Asie et outre-Atlantique qu’en Europe.

Les investisseurs souhaitent aussi en apprendre davantage à ce sujet. L'enquête a montré que l'investissement durable était le choix privilégié des sujets d'investissement à propos desquels ils aimeraient approfondir leurs connaissances. En France, plus d’un quart des investisseurs souhaite se former sur ce sujet et cette thématique est la deuxième la plus importante à leurs yeux.

Oui à la performance avec un impact positif

Lorsqu'on leur demande s'ils investissent dans des fonds durables pour l'impact positif ou les gains potentiels, la réponse moyenne montre que l'impact positif a une importance légèrement supérieure au potentiel de gains pour 38% des sondés (40% en France). 32% (contre 28% en France) privilégient ce type de fonds pour le potentiel de gains. Ceci démontre que les placements durables sont aujourd’hui perçus par les investisseurs comme un véritable moyen de réaliser des performances attractives.

Les deux typologies de fonds pour lesquels l’attractivité en termes de performances est similaire ou supérieure à l’impact environnemental, social ou de gouvernance sont les fonds axés sur la gouvernance d'entreprise et les fonds dédiés aux sciences médicales et aux biotechnologies.

L’étude montre bien l’intérêt croissant pour la responsabilité sociale d’entreprise De plus, les investisseurs voient également la responsabilité et la rentabilité comme étant liés. Ils cherchent à allouer aux entreprises qui gèrent avec succès les changements sociaux et environnementaux pour générer des profits et de l’impact social positif.

Cela dit, une question clé pour de nombreux investisseurs est que les fonds socialement responsables sont encore relativement peu nombreux. Dans ce sens, le Morningstar Sustainability Rating peut aider les investisseurs qui souhaitent évaluer le profil ESG des fonds. Cet outil est conçu pour mesurer le profil de durabilité des composantes du portefeuille d'un fonds et peut ainsi être utilisé pour élargir l'univers des choix possibles. 

Cliquez ici pour visiter le site dédié à la Note de durabilité Morningstar.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.