Moderna : nouvelles thérapies encourageantes

De nouvelles données sur la thérapie personnalisée du mélanome continuent de soutenir nos attentes optimistes.

Karen Andersen, CFA 09.06.2023
Facebook Twitter LinkedIn

mdna

Crédit photo: AP

Moderna (« No Moat ») et Merck (« Narrow Moat ») ont annoncé lundi de nouvelles données sur la thérapie néo-antigénique individualisée mRNA-4157 lors de la réunion annuelle de l'American Society of Clinical Oncology, conformes à notre point de vue sur la solide innocuité et l'efficacité de la thérapie. 

Par conséquent, nous maintenons notre estimation de la juste valeur de 266 dollars ($) pour Moderna.

Les données de phase 2b présentées à la réunion ont montré qu'une combinaison de mRNA-4157 avec Keytruda avait entraîné une réduction de 65 % du risque de métastases à distance ou de décès par rapport à Keytruda seul chez des patients atteints de mélanome adjuvant, s'appuyant sur des données antérieures montrant une réduction de 44 % du risque de récidive ou de décès. 

Compte tenu de la position de Keytruda en tant que traitement de référence dans ce contexte, ainsi que de la nouveauté de la technologie de Moderna, ce résultat est de bon augure pour la technologie de Moderna dans d'autres combinaisons et d'autres formes et stades du cancer. 

Bien que la Food and Drug Administration des États-Unis puisse accepter d'approuver le médicament sur la base de mises à jour supplémentaires de l'étude de phase 2b, nous nous attendons à ce qu'elle exige le lancement d'un essai de confirmation de phase 3 avant l'approbation, et Moderna et son partenaire Merck prévoient de lancer cet essai au troisième trimestre. 

Moderna espère également lancer un essai de phase 3 dans le cancer du poumon non à petites cellules adjuvant au quatrième trimestre et prévoit de futurs essais à d'autres stades de la maladie (peut-être la maladie métastatique) et d'autres types de cancer. 

Les résultats de Moderna sont également encourageants pour BioNTech (« No Moat »), qui disposera de données de phase 2 au second semestre 2023 dans le cadre d'un essai de première ligne dans le mélanome métastatique (Keytruda avec ou sans BNT122).

Nous supposons une probabilité de 60 % d'approbation pour mRNA-4157, avec des ventes ajustées en fonction des probabilités d'environ 2,5 milliards de dollars pour Moderna d'ici la fin de notre période explicite de prévisions de 10 ans (la part de Moderna dans une répartition 50/50 avec Merck).

Nous continuons à considérer que les actions Moderna sont sous-évaluées, compte tenu du fort potentiel de sa technologie d'ARNm dans les domaines des maladies infectieuses, du cancer et des maladies rares, bien que nous pensions encore que l'entreprise est en train de construire un avantage économique.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
BioNTech SE ADR84,38 USD-2,57Rating
Merck & Co Inc132,92 USD-0,03Rating
Moderna Inc137,60 USD0,44Rating

A propos de l'auteur

Karen Andersen, CFA  Karen Andersen, CFA, is a senior stock analyst with Morningstar.