Les résultats d'Adobe semblent bons sous tous les angles

Les prévisions ont été légèrement revues en hausse pour l'année. Notre estimation de juste valeur est inchangée.

Dan Romanoff 16.03.2023
Facebook Twitter LinkedIn

adbe

 

Adobe (« Wide Moat ») a annoncé de bons résultats au premier trimestre, y compris des revenus et un BPA non GAAP qui ont dépassé le haut de la fourchette de ses prévisions.

La société a également légèrement relevé ses perspectives pour l'année complète concernant les nouveaux revenus récurrents annuels numériques nets, ou ARR, et le BPA non GAAP, ce qui est une rare preuve de confiance.

La pression sur les devises s'atténue, ce qui a aidé les résultats par rapport aux attentes, tandis que la demande globale reste résiliente. La direction a également révélé qu'elle n'avait aucun lien matériel avec la Silicon Valley Bank.

Tout bien considéré, les résultats nous semblent bons.

La société continue de travailler avec les régulateurs concernant l'acquisition de Figma et pense toujours que l'accord est sur la bonne voie pour être conclu cette année, même si nous sentons une baisse de confiance.

Compte tenu des révisions modestes des prévisions et des changements infimes correspondants apportés à notre modèle, nous maintenons notre estimation de la juste valeur de 425 dollars ($) par action et considérons l'action comme attrayante pour les investisseurs à long terme.

Les résultats en matière de revenus appuient nos prévisions à long terme.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre a augmenté de 13 % d'une année sur l'autre en monnaie constante (9 % comme indiqué) pour atteindre 4,66 milliards de dollars, contre 4,64 milliards de dollars pour les prévisions les plus élevées.

La direction a noté une demande solide pour toutes les tailles de clients, tous les produits et toutes les zones géographiques, avec une exécution solide aidant à maintenir une demande d'entreprise robuste et une rétention élevée.

Les revenus des médias numériques ont augmenté de 14 % d'une année sur l'autre, tandis que les ventes de solutions en matière d'expérience numérique, ou DX, ont augmenté de 16 % d'une année sur l'autre.

Adobe a ajouté 410 millions de dollars de nouveaux ARR nets par rapport aux prévisions de 375 millions de dollars.

La rentabilité est conforme à notre modèle de long terme.

La marge opérationnelle non-GAAP était de 45,8%, contre 46,8% il y a un an et 44,7% au dernier trimestre.

Nous notons qu'Adobe est une exception dans la mesure où il n'a pas entrepris de réduction majeure des effectifs, ce qui rend la rentabilité encore plus impressionnante à notre avis.

Nous restons impressionnés par la capacité de l'entreprise à attirer de nouveaux utilisateurs via Adobe Express, puis à les convertir en abonnés à part entière.

La direction a également discuté d'autres facteurs de demande intéressants lors de la conférence téléphonique avec les analystes.

Premièrement, les investissements de plusieurs années sur le marché de l'éducation portent leurs fruits, car ces diplômés universitaires sont passés à des rôles professionnels créatifs et montent en gamme vers l’offre complète Creative Cloud.

Deuxièmement, les solutions ponctuelles du marché conduisent les utilisateurs vers la meilleure proposition de valeur dans Creative Cloud ou Express.

La visibilité reste solide même si les mesures ont ralenti par rapport aux performances maximales.

L'obligation de performance restante, ou RPO, a augmenté de 13 % d'une année sur l'autre pour atteindre 15,21 milliards de dollars, tandis que les revenus différés actuels ont augmenté de 9 % d'une année sur l'autre pour atteindre 5,36 milliards de dollars.

Compte tenu d'autres indicateurs de croissance et de visibilité qui progressent bien, nous avons plus confiance dans nos estimations pour l'exercice 2023.

Enfin, les prévisions étaient généralement conformes à notre réflexion pour le deuxième trimestre et ont légèrement augmenté pour quelques paramètres pour l'ensemble de l'année.

Les prévisions du deuxième trimestre incluent des revenus de 4,75 à 4,78 milliards de dollars avec un BPA non GAAP de 3,75 à 3,80 dollars par action.

Pour l'ensemble de l'année, la direction a augmenté le nouvel ARR numérique net à 1,70 milliard de dollars, contre 1,65 milliard de dollars auparavant, et voit son BPA non GAAP entre 15,30 et 15,60 dollars, contre 15,15 à 15,45 dollars auparavant.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Adobe Inc465,02 USD-1,72Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.