Tesla : nous abaissons notre estimation de juste valeur

L’action nous semble sensiblement sous-évaluée.

Seth Goldstein 05.01.2023
Facebook Twitter LinkedIn

tesla

Tesla (« Narrow Moat ») a annoncé des livraisons pour le quatrième trimestre et l'année 2022 de 405.278 et 1.313.851, respectivement.

Les livraisons de 2022 représentent une croissance de 40 % d'une année sur l'autre, un rythme inférieur à nos prévisions précédentes.

Le marché tablait sur 430.000 livraisons au cours du trimestre.

Après avoir mis à jour notre modèle pour réduire les volumes à court terme, nous avons réduit notre estimation de la juste valeur de Tesla de 250 à 220 dollars ($) par action.

Le titre Tesla a chuté après cette annonce.

Nous pensons que le marché réagit également au fait que Tesla a produit plus de 34 000 véhicules de plus qu'il n'en a livré au quatrième trimestre, ce qui fait craindre que la société ne constate un ralentissement de la demande pour ses véhicules.

Cependant, les livraisons du quatrième trimestre ont tout de même augmenté de 31 % d'une année sur l'autre, ce que nous considérons comme un signe que la demande est toujours présente et que l'entreprise peut encore croître.

Nous prévoyons plus de 1,6 million de véhicules livrés en 2023, soit un taux de croissance de 24 %.

Au cours actuel, nous considérons l’action comme nettement sous-évaluée.

Nos hypothèses à long terme restent intactes.

Nous prévoyons plus de 5 millions de véhicules d'ici 2031 avec le lancement à venir du Cybertruck ainsi que d’une nouvelle plate-forme de véhicules abordables.

Nous supposons également que les réductions de coûts contribueront à une expansion des marges.

Compte tenu du large éventail de résultats pour Tesla, nous avons modélisé un scénario baissier avec une estimation de la juste valeur de 90 $ par action.

Ce scénario suppose des livraisons à long terme de seulement 2 millions de véhicules par an, une concurrence accrue limitant la croissance future et oblige Tesla à baisser ses prix.

Nous supposons également que les réductions de coûts ne se matérialisent pas, entraînant une contraction de la marge bénéficiaire.

Nous faisons aussi l’hypothèse qu'il n'y a aucune valeur pour le secteur des logiciels de conduite autonome, peu de croissance pour le secteur de l'assurance et aucune valeur pour les activités auxiliaires de Tesla.

Avec des actions qui se négocient à seulement 15 % au-dessus de la valorisation de notre scénario baissier, nous prévoyons une forte hausse des actions et estimons qu’une bonne part des mauvaises nouvelles déjà intégrées.

L’agence Reuters a par ailleurs indiqué que Tom Zhu, qui est le vice-président de Tesla pour la grande Chine, a été promu pour superviser les opérations d'assemblage de véhicules aux États-Unis et les opérations de vente aux États-Unis et en Europe.

Cela fait de Zhu Tesla le deuxième dirigeant le plus important après Elon Musk.

Nous pensons que cette décision est logique, car l'expérience de Zhu à la tête des opérations de Tesla en Chine, y compris la montée en puissance de l'usine de Tesla à Shanghai, devrait contribuer à assurer une rentabilité accrue de la nouvelle gigafactory d'Austin.

Cette décision positionne Zhu pour devenir potentiellement le PDG de Tesla si Elon Musk prend sa retraite.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Tesla Inc239,20 USD-4,02Rating

A propos de l'auteur

Seth Goldstein  est analyste actions chez Morningstar.