Nous conduisons une opération de maintenance sur notre site durant laquelle vous pourriez subir de petites interruptions de service passagères. Nous vous remercions de votre patience.

Roche : du potentiel malgré les échecs

Nous avons abaissé notre estimation de juste valeur mais restons optimistes sur le potentiel et les capacités d’innovation du laboratoire suisse.

Karen Andersen 31.05.2022
Facebook Twitter LinkedIn

roche

Description

Roche est une société biopharmaceutique et de diagnostic suisse. Les produits pharmaceutiques les plus vendus de l'entreprise comprennent une variété de thérapies oncologiques venant de la société Genentech. Son activité de diagnostic a été renforcée par l'acquisition de Ventana en 2008. Les produits oncologiques représentent 50 % des ventes pharmaceutiques, et les solutions de diagnostic en points de soins représentent plus de la moitié des ventes liées au diagnostic.

Thèse d’investissement

Nous pensons que le portefeuille de médicaments et les diagnostics de pointe de Roche contribuent à créer des avantages concurrentiels durables.

En tant que leader du marché de la biotechnologie et du diagnostic, ce géant suisse de la santé occupe une position unique pour apporter au plan mondial des soins plus sûrs, plus personnalisés et plus rentables.

Un important partage d'informations se poursuit entre Genentech et les chercheurs de Roche, stimulant la productivité de la recherche et du développement et les offres de médecine personnalisée qui tirent parti de la branche diagnostic de Roche.

Rempart concurrentiel solide

L'accent mis par Roche sur les produits biologiques et son pipeline innovant sont essentiels à la capacité de l'entreprise à maintenir son large avantage concurrentiel (« Wide Moat ») et à poursuivre sa croissance alors que les produits vedette (« blockbustesr ») actuels font face à une concurrence intense.

Les produits biologiques à succès contre le cancer Avastin, Rituxan et Herceptin sont confrontés à de forts vents contraires de la part des biosimilaires.

Cependant, l'accent mis par Roche sur les produits biologiques (plus de 80 % des ventes pharmaceutiques) fournit une certaine protection contre la concurrence des génériques.

De plus, avec le lancement de Perjeta en 2012 et de Kadcyla en 2013, Roche a élargi sa franchise dans le cancer du sein, et Phesgo, une coformulation sous-cutanée d'Herceptin et de Perjeta prolongera également la longévité de la franchise Rituxan.

Les ventes d'Avastin dans le cancer du poumon sont vulnérables aux biosimilaires et à la concurrence des nouvelles thérapies Opdivo et Keytruda, mais le médicament immuno-oncologique de Roche, Tecentriq, a été lancé en 2016, et nous prévoyons un pic potentiel de ventes supérieur à 10 milliards de dollars.

Roche se développe également en dehors de l'oncologie avec le médicament contre la SEP Ocrevus (ventes maximales de 9 milliards de dollars) et le médicament contre l'hémophilie Hemlibra (ventes maximales de 6 milliards de dollars).

L'activité de diagnostic de Roche est également solide.

Avec une part de 20 % du marché mondial du diagnostic in vitro, Roche occupe la première place dans ce secteur devant ses concurrents SiemensAbbott ou bioMérieux.

La pression sur les prix a été intense sur le marché des soins du diabète, mais de nouveaux instruments et immunoessais ont soutenu le segment principal des diagnostics professionnels.

Juste valeur abaissée

Nous abaissons nos estimations de la juste valeur de Roche de de 443 francs suisses (CHF) à 433 CHF suite à l'échec de l'essai de phase 3 Skyscraper-01, qui a testé une combinaison du médicament oncologique approuvé Tecentriq avec le candidat-médicament ciblant le TIGIT tiragolumab en première ligne de traitement du cancer du poumon à petites cellules PDL1-high.

En mars, la première lecture de phase 3 pour une combinaison Tecentriq/tiragolumab a également échoué, mais cet essai a testé la combinaison avec la chimiothérapie dans le cancer du poumon à petites cellules, une niche plus petite considérée comme plus difficile à traiter.

Bien que Roche ait constaté une amélioration numérique de la survie sans progression et de la survie globale lors de ce premier examen des données de Skyscraper-01, les résultats n'ont pas atteint une signification statistique et Roche prévoit de suivre l'essai jusqu'à la prochaine lecture intermédiaire.

Nous sommes déçus du résultat initial dans l'indication potentiellement la plus importante du tiragolumab, et nous réduisons nos ventes d'association Tecentriq dans le cancer du poumon ainsi que notre probabilité d'approbation pour le tiragolumab.

Estimations de vente revues

Dans l'ensemble, nous avons abaissé nos prévisions de ventes de Tecentriq pour 2026 à 8,8 milliards de CHF contre 9,6 milliards de CHF et réduit nos prévisions de ventes de tiragolumab cette année-là de 1 milliard de CHF (probabilité d'approbation de 50 %) à 400 millions de CHF (probabilité d'approbation de 20 %).

Nous pensons que Roche possède un portefeuille solide s'étendant au-delà de l'oncologie.

Cela concerne des moteurs de croissance stables comme le médicament contre la sclérose en plaques Ocrevus, le médicament contre l'hémophilie Hemlibra, le médicament contre l'amyotrophie spinale Evrysdi.

Ceci aidera l'entreprise à maintenir la croissance de son chiffre d'affaires et l'expansion de ses marges, une fois qu’elle aura dépassé les bases de comparaison difficiles pour son activité diagnostic, qui avait bénéficié de l’effet COVID-19.

L'innovation de Roche dans l'industrie pharmaceutique et les diagnostics soutient un rempart concurrentiel stable et étendu.

Compte tenu de ces éléments, les actions semblent sous-évaluées.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Abbott Laboratories100,68 USD-0,39Rating
BioMerieux SA82,42 EUR0,02Rating
Roche Holding AG309,30 CHF-0,74Rating
Siemens Healthineers AG Registered Shares41,31 EUR-0,29

A propos de l'auteur

Karen Andersen  Guest Author