BMW pénalisé par les pénuries de composants

Nous relevons notre estimation de juste valeur à 139 euros par action.

Richard Hilgert 18.03.2022
Facebook Twitter LinkedIn

BMW (« Narrow Moat ») a annoncé un bénéfice par action de 3,39 euros au quatrième trimestre, légèrement supérieur à l'estimation du consensus.

Malgré une baisse de 13 % du volume automobile due aux pénuries de composants, le chiffre d'affaires consolidé a diminué de 4 % à 28,4 milliards d'euros sur une baisse de 4 % du chiffre d'affaires de l'automobile et de 14 % du chiffre d'affaires de la moto, partiellement compensée par une augmentation de 9 % des services financiers principalement due l’amélioration des prix des voitures d'occasion hors leasing.

Le bénéfice consolidé avant impôt atteint 2,9 milliards d'euros contre 2,2 milliards d'euros l'an dernier grâce à un bond de 33 % de la rentabilité des services financiers.

L'EBIT de l'automobile s'est élevé à 1,93 milliard d'euros, en baisse de 4 % par rapport à 2,01 milliards d'euros, tandis que la marge a été décevante, stable d'une année sur l'autre à 7,7 %.

Nous félicitons la direction d'avoir inclus son évaluation actuelle de l'impact de la crise ukrainienne dans ses prévisions pour 2022, étant la seule entreprise que nous couvrons à l'avoir fait.

Le volume automobile aurait dû augmenter légèrement, mais la direction s'attend à ce que le volume soit au niveau de l'année précédente avec les restrictions de production dans l'environnement actuel.

De même, la direction aurait ciblé une marge du segment automobile de 8% à 10% mais prévoit désormais 7% à 9%.

La société a également averti que les prévisions n'incluaient pas de sanctions encore plus strictes contre la Russie, qui pourraient entraîner une inflation encore plus élevée de l'énergie et des matières premières ou la propagation de la crise en dehors de l'Ukraine.

Nous prévoyons une augmentation de 0,7 % des volumes dans l’automobile en 2022 et une augmentation de 4 % du chiffre d'affaires consolidé grâce à des prix et à un mix toujours solides.

Nous supposons une marge EBIT industrielle de 8 %, en baisse de 30 points de base par rapport aux 8,3 % de 2021.

Compte tenu du roulement de nos prévisions, l’estimation de juste valeur passe de 135 à 139 euros par action.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Bayerische Motoren Werke AG75,17 EUR-0,37

A propos de l'auteur

Richard Hilgert  Richard Hilgert is a securities analyst on the Industrials Team.