Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Apple : résultats portés par l’iPhone 13 et le Mac

Le groupe publie des résultats trimestriels exceptionnels. Notre estimation de juste valeur est revue à 130 dollars par action.

Facebook Twitter LinkedIn

apple

Apple (« Narrow Moat ») a annoncé des résultats financiers exceptionnels au premier trimestre, nettement supérieurs à nos estimations, malgré les contraintes de la chaîne d'approvisionnement et la pénurie continue de puces.

La demande pour les derniers iPhone 13 et MacBook Pro de la société a généré des revenus record pour l’iPhone et le Mac pour le trimestre de décembre.

Nous restons positifs sur la capacité d'Apple à générer des ventes de sa base installée via de nouveaux produits et services.

Nous relevons notre estimation de juste valeur à 130 dollars par action contre 124 dollars pour tenir compte des résultats plus solides.

Cela dit, nous pensons que la récente période de croissance à deux chiffres des revenus sera difficile à maintenir car la demande de Mac et d'iPad liée à la pandémie de COVID-19 diminue.

Les ventes du premier trimestre de 124 milliards de dollars ont augmenté de 11 % d'une année sur l'autre grâce à la croissance de l'iPhone (9 %), du Mac (25 %), des services (24 %) et des accessoires (13 %).

Les ventes d'iPhone ont progressé de 9 % d'une année sur l'autre pour atteindre 71,6 milliards de dollars.

Les ventes de la zone « Grande Chine » ont augmenté de 21 % d'une année sur l'autre, et nous pensons qu'Apple a gagné des parts de marché grâce à la mise sur liste noire de Huawei.

Nous avons été surpris par l'ampleur de la croissance des ventes de Mac, que nous attribuons au lancement du MacBook Pro Apple M1.

Le taux de marge brute à 43,8 % a augmenté de 160 points de base en séquentiel en raison de l'effet de levier d'un volume de produits plus élevé et d'un mix plus favorable, partiellement compensés par des coûts liés à la chaîne d'approvisionnement plus élevés.

Sur le front des services, nous sommes impressionnés qu'Apple compte désormais plus de 785 millions d'abonnés payants (contre 745 millions au dernier trimestre).

La direction s'attend à ce qu'Apple réalise une solide croissance d'une année sur l'autre au cours du deuxième trimestre (clos fin mars), mais pas au rythme de 11 % enregistré au dernier trimestre.

Concernant les contraintes d'approvisionnement, la direction anticipe encore quelques défis, notamment sur le segment iPad, mais pas du même degré que lors du trimestre de décembre.

Compte tenu de l'influence d'Apple dans l'industrie de l'électronique grand public, nous pensons que sa capacité à faire face aux ruptures d'approvisionnement est meilleure que celle de ses pairs plus petits, même si l'offre devrait rester sous pression pendant au moins quelques trimestres supplémentaires, à notre avis.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc142,45 USD3,08Rating

A propos de l'auteur

Lauren Solberg  est data-journaliste chez Morningstar.