L'inflation pèse sur les marges d'Amazon

Nous abaissons notre estimation de juste valeur à 4.100 dollars par action

Dan Romanoff 29.10.2021
Facebook Twitter LinkedIn

Amazon packages

Nous abaissons notre estimation de juste valeur pour Amazon (« Wide Moat ») à 4.100 dollars par action, contre 4.200 dollars auparavant, principalement en raison des pressions sur les marges résultant des problèmes d'embauche et d'expédition, qui, selon nous, pourraient exercer une pression sur la rentabilité à court terme et, dans une moindre mesure, sur le long terme.

Cela dit, nous considérons que le titre comme toujours attrayant.

Amazon a publié des résultats du troisième trimestre supérieurs au point médian de sa fourchette de prévisions pour les revenus et le bénéfice d'exploitation, mais qui étaient toujours en deçà des attentes des investisseurs.

Les prévisions pour le quatrième trimestre étaient légèrement inférieures à nos attentes, mais ont peu d'incidence sur notre vision à long terme.

Le spécialiste du commerce en ligne continue d'augmenter rapidement ses capacités afin de répondre à la demande des clients, dont le service de la livraison en un jour, alors qu’elle a déjà à peu près doublé au cours des deux dernières années.

Nous ne voyons pas de problèmes avec la dynamique de long terme car Amazon reste bien positionné pour prospérer de la transition séculaire vers le commerce électronique et le cloud public au cours de la prochaine décennie.

Nous voyons toutefois une modeste réinitialisation en termes de croissance et de rentabilité au cours des prochains trimestres.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a augmenté de 15 % (15 % en devises constantes) à 110,8 milliards de dollars, contre un consensus de 111,6 milliards de dollars et des prévisions de 106 à 112 milliards de dollars.

La croissance fulgurante de l'année dernière dans les magasins en ligne et les services aux vendeurs tiers a ralenti à 3 % et 19 % en glissement annuel au troisième trimestre, respectivement, tandis que les magasins physiques ont accéléré à 13 %.

Ce changement capture succinctement la dynamique de la fin des mesures de confinement liées à la COVID-19.

D'une année sur l'autre, les services d'abonnement ont ralenti à 24 % de croissance, AWS a accéléré à 39 % de croissance et les autres ont ralenti à 50 %.

Les performances d'AWS sont stupéfiantes avec une accélération par rapport à une base de 12 milliards de dollars il y a un an.

Nous continuons de considérer la publicité (dans « autre ») et AWS comme des moteurs de croissance à long terme clés pour l'entreprise.

Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 4,9 milliards de dollars. Il a été affecté négativement par environ 2 milliards de dollars de salaires plus élevés, d'incitations pour les employés et de frais d'expédition, et se compare au consensus de 5,7 milliards de dollars et aux prévisions de 2,5 à 6,0 milliards de dollars de la société.

La marge opérationnelle s'établit à 4,4%, contre 6,4% il y a un an et 3,9% en milieu de fourchette des prévisions.

L'inflation et les problèmes d'embauche arrivent sur Amazon. L'entreprise augmente les salaires et offre des primes à la signature et d'autres avantages pour attirer les travailleurs.

Amazon a également ouvert plus de 100 nouveaux bâtiments en 2021 et est plus à l'aise avec l’excès de capacité du système pour mieux gérer les pics d'activité, ce qui pèse également sur la marge.

Néanmoins, nous pensons que les marges augmenteront sur le long terme, car l'entreprise profite de sa taille.

Les perspectives d'Amazon pour le quatrième trimestre incluent 130 à 140 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 0 à 3 milliards de dollars de bénéfice d'exploitation, contre des estimations du consensus à respectivement 142,5 milliards de dollars et 7,7 milliards de dollars.

Sur la base du milieu de fourchette, le chiffre d'affaires devrait croître d'environ 7,5 % d'une année sur l'autre.

Les prévisions de résultat d'exploitation incluent 4 milliards de dollars de surcoûts liés aux salaires, aux incitations et aux frais logistiques, ainsi que 60 points de base d'effets de change défavorables.

Nous nous attendons à ce que la croissance des revenus s'améliore une fois les effets de base défavorables passés au deuxième trimestre de l'année prochaine.

Nous pensons également qu'une partie, peut-être la moitié, des coûts supplémentaires au quatrième trimestre pourraient être associés à des travaux temporaires et pourraient s'atténuer dès le début de 2022.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc2 852,86 USD-5,95Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.