Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Qualcomm bondit grâce à la 5G

Le groupe dépasse les attentes avec des résultats impressionnants au quatrième trimestre.    

Abhinav Davuluri 05.11.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Chip semiconductor technology microchips 4924170 520

Qualcomm a publié des résultats fiscaux du quatrième trimestre supérieurs au haut des prévisions de la direction.

La société a continué de bénéficier des premières lancements de smartphones 5G au cours du trimestre, dont environ un quart des ventes venant de l'iPhone 5G d'Apple qui comprend le modem de Qualcomm et d'autres contenus de puces tels qu'un émetteur-récepteur et un sous-système pour la partie inférieure à 6 GHz du module 5G.

Au cours du trimestre, Qualcomm a enregistré un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de dollars dans le cadre de son accord de licence et de règlement avec Huawei.

Tous les principaux équipementiers OEM sont sous licence, qui comprend plus de 110 accords 5G.

Alors que Qualcomm a également remporté un appel dans le procès antitrust américain pour son activité de licence contre la Federal Trade Commission des États-Unis, nous considérons désormais l'activité de licence de Qualcomm, ou QTL, comme étant stabilisée.

Pour le calendrier 2020, la société s'attend à ce que les combinés 5G se situent dans le haut de gamme de sa prévision précédente de 175 millions à 225 millions d’unités.

La direction prévoit que les ventes en 2021 se situeront à un point médian de 500 millions de téléphones.

Sur la base des solides perspectives à court terme de la société, des perspectives 5G et de notre opinion selon laquelle les résultats de QTL devraient être plus transparents, nous augmentons notre estimation de la juste valeur pour Qualcomm (« Narrow Moat ») de 90 à 124 dollars par action. Au regard du cours de Bourse, nous considérons donc les actions comme légèrement surévaluées.

Les ventes du quatrième trimestre se sont élevées à 8,3 milliards de dollars, ou 6,5 milliards de dollars en excluant le paiement de Huawei.

Les ventes de chipsets, ou QCT, ont augmenté de 38% d'une année sur l'autre à 5,0 milliards de dollars grâce à la 5G et à l'augmentation du contenu RF-frontal. Dans l'ensemble, le prix de vente moyen des chipsets ont augmenté de 29% d'une année sur l'autre.

Le chiffre d'affaires de QTL s'est établi à 1,5 milliard de dollars, soit une hausse de 30% d'une année sur l'autre.

Les marges d'exploitation non-GAAP QCT et QTL étaient respectivement de 20% et 73%, les deux étant au-dessus de la fourchette indicative.

La direction s'attend à ce que les ventes du premier trimestre se situent à un point médian de 8,2 milliards de dollars, ce qui devrait être soutenu pour un quart par les ventes d'iPhones 5G.

Nous apprécions la granularité supplémentaire fournie par Qualcomm pour son segment QCT, car l'entreprise divulguera les répartitions des ventes pour les combinés, la RF, l'automobile et l'Internet des objets.

Nous pensons que l'entreprise a fait des progrès significatifs dans le domaine RF, en particulier grâce à ses produits mmWave et sub-6 GHz.

Dans les produits frontaux RF, les revenus ont augmenté de 60% d'une année sur l'autre pour atteindre 2,4 milliards de dollars au cours de l'exercice 2020.

Nous notons que l'activité RF de Qualcomm comprend des filtres traditionnels ainsi que des modules d'antenne, des émetteurs-récepteurs et d'autres composants pertinents pour les capacités mmWave et sous-6 GHz pour la 5G.

Les ventes de puces de combinés traditionnels au sein de QCT (y compris les processeurs d'application Snapdragon et les chipsets de modem) ont augmenté de 7% pour l'année pour atteindre 10,5 milliards de dollars.

Les revenus de l'automobile sont restés stables pour l'année à 644 millions de dollars, l’impact de la COVID-19 ayant été compensé par une récente reprise de l'industrie automobile.

Enfin, les ventes de l'Internet des objets se sont élevées à 3 milliards de dollars pour l'exercice 2020, en hausse de 11% en raison de la demande accrue d'appareils connectés portés par l’augmentation du travail à domicile.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Abhinav Davuluri  est analyste actions chez Morningstar.