Gestion active/passive : amis plutôt qu’ennemis

Le débat entre gestion active et passive doit être dépassé : les deux peuvent aider les investisseurs à atteindre leurs objectifs financiers.

La percée de la gestion passive dans l’univers de la gestion d’actifs a conduit de nombreux acteurs à parier sur la fin de la gestion active. Elle a contribué à la baisse des frais de gestion, mouvement bénéfique à l’investisseur final, et a forcé de nombreuses sociétés de gestion à chercher d’autres moyens de répondre aux besoins des investisseurs (approche solution plutôt que produits par exemple), à améliorer leur offre (rationalisation des gammes).

Mais cette tendance ne signifie pas que la gestion active est devenue caduque. Comme l’expliqué Marlène Hassine Konqui, responsable de la recherche ETF de Lyxor AM, lors d’une conférence à Paris, « la compétition est saine pour l’investisseur final », puisqu’elle « force les sociétés de gestion à générer du ‘vrai’ alpha ».

Se pose plutôt la question du bon équilibre à trouver entre gestion passive et gestion active. Ce dernier n’a pas encore été trouvé au niveau de l’industrie mondiale de la gestion d’actifs, mais il dépend notamment du cycle du marché.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar