Pour Total, 2016 sera un exercice difficile - Morningstar

La génération de trésorerie du groupe pétrolier va rencontrer un certain nombre de vents contraires, avertit Stephen Simko.

Stephen Simko, CFA 12.02.2016
Facebook Twitter LinkedIn

Total a publié des résultats 2015 relativement solides, mais 2016 sera une année compliquée au regard des difficultés que ses divisions les plus importantes vont rencontrer tant en termes d’évolution des prix des matières premières que des marges. L’évolution du baril de pétrole semble indiquer que la situation sera beaucoup plus difficile avec un baril très en-deçà du prix moyen de 52 dollars observé en moyenne en 2015 (chaque baisse de 10 dollars du baril représente une perte de flux de trésorerie de 2 milliards de dollars environ). Et d’autres sources de risque émergent.

Parmi ces risques il y a d’abord la pression sur les marges de raffinage en Europe. La faiblesse des marges au cours du quatrième trimestre a conduit la société à indiquer que 2016 sera vraisemblablement une année de baisse des flux de trésorerie générés par l’activité de l’ordre de 1 milliard de dollars sur la base d’une marge de raffinage de 35 dollars/tonne en Europe (contre 38 dollars au cours du quatrième trimestre).

L’un dans l’autre, nous pensons que les cash-flows dégagés par Total seront inférieurs aux 20 milliards de dollars de 2015. Cela signifie que même si les investissements ont été réduits à 19 milliards de dollars, Total continue de brûler beaucoup de cash à travers ses opérations et le paiement du dividende. Nous pensons que Total n’est en mesure de couvrir de manière durable son dividende sans l’option du paiement en actions que si le baril de pétrole se situe au-dessus de 75 dollars le baril. Notre estimation de juste valeur est inchangée à 38 euros, sans avantage concurrentiel (« No Moat »).

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
TotalEnergies SE61,42 EUR-1,43Rating

A propos de l'auteur

Stephen Simko, CFA  Stephen Simko, CFA, is a senior stock analyst on the Technology Team.