Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

La segmentation, une technique pour préparer sa retraite

Mettre de côté un ou deux ans de dépenses annuelles peut aider les retraités à détenir des actifs plus risqués pour les années futures de leur retraite.

Jocelyn Jovène 22.05.2015
Facebook Twitter LinkedIn

L’approche en termes de segmentation ou de « poches » d’épargne en vue de le retraite (ou « bucket »), déjà évoquée sur ce site, permet de préparer la couverture de ses besoins financiers au moment de la retraite tout en détenant un portefeuille de titres diversifié composé d’actions, d’obligations et de liquidités.

L’idée de départ consiste à constituer une poche représentant une à deux années de dépenses annuelles et à détenir à côté une autre poche composée d’actifs plus risqués, donc plus volatils, mais qui devrait produire un rendement additionnel pour la période ultérieure de votre retraite.

Cet article (en anglais) propose une vue d’ensemble de cette approche par poches ou segmentation. Dans cette vidéo, Harold Evensky, un conseiller financier réputé aux Etats-Unis à l’origine du concept, apporte un complément d’information utile à votre réflexion.

J’ai créé une série de portefeuilles modèle qui montrent comment mettre en œuvre une stratégie de « poches ». Chaque poche comprend une part de liquidités (poche 1), une composante intermédiaire qui comprend principalement des obligations et des fonds diversifiés (poche 2), et une composante de long terme pour la croissance qui intègre des actions et des obligations plus risquées (poche 3). La taille de chaque poche varie en fonction de l’horizon de temps.

Les sociétés de gestion proposent une approche différente, avec des fonds d’allocation selon le profil de risque toléré par l’investisseur : prudent, modéré ou équilibré et agressif. Cette approche peut être gérée à travers des fonds actifs ou passifs.

L’autre aspect important pour gérer ses finances en vue de la retraite à travers une segmentation ou via des « poches » repose sur le suivi et la maintenance de la méthode. La reconstitution de certaines poches peut se faire à travers les revenus perçus des placements (loyers, dividendes) lorsque l’on dispose des actifs adéquats ou à travers la réalisation de certains actifs (cessions d’un bien immobilier).

Cette vidéo en anglais vous permettra de voir comment une telle approche peut être mise en place et pourquoi elle fait sens dans un environnement de taux bas, qui constitue un défi majeur pour de nombreux épargnants.

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.