Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Fonds : quand est-ce le moment de vendre ?

Selon le retour d’expérience d’autres investisseurs, quand il s’agit de se séparer d’un gérant, les performances passées ne sont pas le seul critère à regarder.

Christine Benz 21.05.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Cet article a été initialement publié sur www.morningstar.com en novembre 2013. Il a été revu et édité. Les opinions d'investisseurs ont été recueillis sur le forum du site www.morningstar.com.

Pour de nombreux investisseurs, la décision de se séparer d’un fonds est généralement liée à sa sous-performance. Mais ce n’est pas le seul critère, pour d’autres investisseurs. Ces derniers préfèrent regarder les « fondamentaux » du fonds : un changement dans l’équipe de gestion, dans la stratégie, ou un problème de gouvernance et d’alignement des intérêts du gérant et de la société de gestion avec les investisseurs.

La performance passée reste toutefois un critère que certains suivent avec attention : « si un fonds n’est pluas dans le premier tiers de sa catégorie pendant deux ou trois ans, il est temps de s’en débarrasser », estime l’un deux.

« La sous-performance d’un fonds ou d’un ETF par rapport à sa catégorie est souvent un signal d’alerte », affirme un autre. « Je regarde les raisons de cette sous-performance et s’il n’y a pas eu de prise de risque supplémentaire. »

Si la performance passée n’est pas le critère le plus important, quels sont les autres éléments à considérer.

« Le pire moment pour vendre un fonds c’est après une période de sous-performance dans un marché baissier. Si l’histoire n’a pas changé, c’est le moment d’en acheter davantage », considère un investisseur.

Derrière l’évaluation des performances, il y a en effet les fondamentaux d’un fonds, notamment sa stratégie et son équipe de gestion.

L’attrait de certains fonds est lié à la longévité de l’équipe de gestion, qui est un facteur de stabilité pour certains investisseurs et donc un élément positif à prendre en compte. A contrario, tout changement inattendu sur ce point constitue un signal d’alerte.

Les changements de stratégie d’investissement peuvent également survenir, et c’est là encore un point qui pousse certains investisseurs à sortir d’un fonds.

Mais se séparer d’un fonds qui a parfois bien performé peut s’avérer difficile. C’est un peu la limite psychologique d’un investisseur qui tomberait  « amoureux » du fonds ou du titre qu’il a en portefeuille. Avec le temps, une sorte de connaissance approfondie se construit et il s’avère plus difficile pour l’investisseur de se séparer d’un produit qu’il connaît bien pour aller trouver une alternative.

Un changement dans l’équipe de gestion constitue un signal d’alerte, mais il ne peut constituer en soi un signal de vente, souligne un investisseur. Le départ d’un gérant vedette est souvent perçu comme une mauvaise nouvelle, mais si ce gérant était entouré depuis longtemps par une équipe compétente, une opportunité de se renforcer peut même naître.

Une autre raison pour vendre un fonds est tout simplement liée à l’inadéquation de la stratégie avec les objectifs poursuivis par l’investisseur. Ou bien parce que le fonds en question a pris trop d’importance par rapport à l’allocation cible de l’investisseur.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Christine Benz

Christine Benz  responsable des questions de finance personnelle de Morningstar.