Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Morningstar Fund Awards : les gagnants de l’édition 2014

Voici les meilleurs fonds primés par la recherche de Morningstar et annoncés lors du Forum GI, au Palais Brongniart.

Facebook Twitter LinkedIn

18 ans, l'âge adulte! Pour leur 18è édition, voici les meilleurs fonds primés par la recherche de Morningstar et annoncés lors du Forum GI, pour les 14 catégories Morningstar.

Actions Eurozone Grandes Capitalisations

Meilleur fonds : Pioneer Fds Euroland Equity (Note des Analystes Morningstar : Silver)

Le gérant : Fabio Di Giansante (depuis août 2006), qui a plus de 10 ans d’expérience en gestion d’actifs et en analyse financière, et s’appuie sur la recherche des 11 analystes sectoriels de Pioneer.

Les raisons du choix : « ce succès tient à la justesse de ses paris en matière de sélection de titres. Le cœur du portefeuille est constitué d’entreprises solides, affichant généralement de bonnes caractéristiques de croissance. Il est complété par une partie satellite que Di Giansante gère avec pragmatisme et a qui également contribué au succès du fonds dans des conditions de marchés très variées », expliquent les analystes de Morningstar.

Le fonds se classe dans le premier décile de sa catégorie sur 5 ans, avec une volatilité comparable à la moyenne.

Actions Europe Grandes Capitalisations

Meilleur fonds : Invesco Pan Europe Structured Equity Fund (Note des Analystes Morningstar : Silver)

Les gérants : Michael Fraikin et Thorsten Paarmann depuis respectivement 12 et 7 ans. Ils font partie de la solide équipe Invesco Global Quantitative Equity qui compte 40 membres et qui travaille continuellement à l’amélioration des processus quantitatifs.

Les raisons du choix : A partir d’un process quantitatif discipliné, l’objectif du fonds est de construire un portefeuille peu volatil et de sélectionner des titres répondant à des critères quantitatifs stricts (momentum, value…).

Cette stratégie produit des résultats « spectaculaires » selon Morningstar : sur 5 ans, le fonds se classe dans le premier quartile de la catégorie tout en étant 20% moins volatil que la moyenne. Le fonds a réussi à tirer son épingle du jeu en 2013, « dans un environnement de marché pourtant peu propice aux stratégies de moindre risque, grâce à sa surpondération de petites et moyennes capitalisations et une quasi-absence des actions liées aux matières premières », expliquent les analystes de Morningstar.

Actions France Grandes Capitalisations

Meilleur fonds : Moneta Multi Caps (Note des Analystes Morningstar : Gold)

Le gérant : Fort de ses 15 ans comme analyste financier avant de fonder Moneta AM en 2003, Romain Burnand s’est entouré d’une « des plus solides équipes dédiées aux actions françaises que nous connaissions » expliquent les analystes de Morningstar.

Les raisons du choix : Les performances du fond sont de « très bonne facture », estime Morningstar. « Le fonds a surperformé la catégorie Actions France Grandes Capitalisations d’une marge confortable et avec une grande régularité. Sur 5 ans, il se classe aisément dans le premier décile. Sur cette période, le fonds a également surperformé la catégorie Actions France Petites et Moyennes Capitalisations. »

A cet élément de performance s’ajoute la structure des frais qui ne prélève pas de commissions de mouvement et dont la commission de performance répond au principe du « high water mark ».

Actions France petites et moyennes capitalisations

Meilleur fonds : HSBC Small Cap France

Le gérant : le fonds est géré depuis 10 ans par Agnès Rabant, une des gérantes small caps les plus expérimentées de l’hexagone, laquelle chapeaute l’équipe de HSBC dédiée aux petites et moyennes capitalisations de la zone euro, forte de trois autres gérants expérimentés.

Les raisons du choix : « cette expérience et cette stabilité permettent un échange très fluide des idées d’investissement entre les membres de l’équipe qui a placé les visites des sociétés au cœur du processus d’investissement. Le portefeuille affiche de fortes convictions, avec un pari notable dans la consommation cyclique qui a très bien fonctionné, confirmant le succès du fonds sur plus longue période », juge Morningstar.

Actions internationales

Meilleur fonds : Robeco BP Global Premium Eq (Note des Analystes Morningstar : Bronze)

Le gérant : depuis mi 2008, le fonds est géré par Christopher Hart, qui fait partie de l’équipe d’actions internationales de Robeco Boston Partners (11 gérants et 22 analystes sectoriels).

Les raisons du choix : Le process combine filtres quantitatifs et analyse qualitative pour identifier des entreprises faiblement valorisées avec un catalyseur de revalorisation et des fondamentaux raisonnables, ce qui permet de construire un portefeuille bien diversifié tant au niveau des secteurs que des pays. Le fonds se classe dans le premier décile sur 5 ans avec un risque comparable à ses pairs.

Actions Etats-Unis gdes capitalisations

Meilleur fonds : T. Rowe Price US Blue Chip Eq

Le gérant : Géré par Larry Puglia depuis 2003, ce fonds donne aux investisseurs accès à l’une des équipes de recherche parmi les plus réputées aux Etats-Unis, avec plus de 100 analystes organisés par responsabilité sectorielle.

Les raisons du choix : le fonds assume totalement son profil « croissance » et le portefeuille regorge à ce titre d’entreprises des secteurs technologiques (Google, Apple) et de la consommation discrétionnaire (Amazon.com, Starbucks).

« La très bonne performance du fonds s’accompagne donc d’une volatilité élevée, supérieure à la moyenne, et destine le fonds aux investisseurs avec une forte tolérance au risque », note Morningstar.

Obligations privées EUR

Meilleur fonds : R Euro Crédit

Le gérant : Emmanuel Petit, responsable de l’équipe crédit chez Rothschild & Cie Gestion, gère le fonds depuis septembre 2009.

Les raisons du choix : E. Petit s’est distingué ces dernières années par un positionnement plutôt offensif sur des émetteurs de moins bonne qualité. A fin septembre 2013, il affichait une exposition de 11% aux titres « high yield » (notations de crédit inférieures à BBB-) et de 8% aux titres non notés – des paris très porteurs dans les marchés haussiers de 2012 et 2013.

« Même s’ils ont été accompagnés d’une volatilité élevée, les investisseurs ont été bien récompensés pour cette prise de risque additionnelle : sur 3 et 5 ans à fin décembre 2013, le fonds affiche un couple rendement-risque favorable », observent les analystes de Morningstar.

Obligations diversifiées EUR

Meilleur fonds : LCL Obligations Moyen Terme Euro

Le gérant : Sous la responsabilité de Matthieu Caillou depuis 2006, le fonds bénéficie des larges ressources de l’équipe obligataire d’Amundi.

Les raisons du choix : Le process de gestion est collégial et engendre des paris tranchés, déclinés sur l’ensemble des fonds d’obligations diversifiées de la gamme.  « Depuis deux ans, l’équipe n’a pas hésité à surpondérer les obligations privées (et en particulier les financières) au détriment des titres d’Etat, ce qui a été payant.  Les résultats de long terme sont également convaincants : sur 5 ans à fin décembre 2013, le fonds a battu plus de 90% de ses concurrents, avec une volatilité toutefois plus importante », expliquent les analystes de Morningstar.

Obligations haut rendement

Meilleur fonds : BGF Global High Yield Bond

Les gérants : Le fonds est géré par une équipe de 4 gérants : Jim Keenan, Michael Phelps, Derek Schoenhofen et Alex Shingler.

Les raisons du choix : Le fonds prend le parti d’une grande diversification des paris : à fin 2013, son portefeuille comptait ainsi environ 700 titres, avec des paris mesurés sur chaque émetteur (moins de 1%). La qualité de la sélection de valeurs lui a permis de dégager une surperformance régulière dans des conditions de marché variées, à la fois dans l’environnement chahuté de 2011, et dans les marchés plus favorables de 2012 et 2013.

Obligations Etat Euro

Meilleur fonds : Pioneer Fds Euro Bond A EUR ND (Note des Analystes Morningstar : Bronze)

Les gérants : Tanguy le Saout et Cosimo Marasciulo gèrent ce fonds depuis 2004 et bénéficient de solides ressources de recherche chez Pioneer.

Les raisons du choix : La construction du portefeuille s’articule autour d’une multitude de stratégies, chacune encadrée par un budget de risque spécifique. En 2012 et en 2013, le pari sur les pays du Sud de l’Europe a payé. A fin décembre 2013, le fonds était exposé à hauteur de 24,2% à l’Italie contre 19,3% pour la moyenne des fonds concurrents.

Sur le long terme (5 ans à fin décembre 2013), le fonds s’est classé dans le 1er quartile de sa catégorie tout en étant 10% moins volatil.

Obligations internationales

Meilleur fonds : Invesco Global Bond

Le gérant : Le fonds est sous la responsabilité de Stuart Edwards, qui travaille chez Invesco Perpetual depuis 2003.

Les raisons du choix : Le cœur du portefeuille est investi en obligations gouvernementales de pays développés (Etats-Unis, Allemagne et Royaume-Uni). Le fonds était plus exposé fin 2013 au Dollar américain que la plupart de ses concurrents (69% des actifs du fonds contre 38% pour la moyenne de la catégorie).

A l’inverse, il est nettement moins exposé que ses pairs aux obligations des pays émergents. Ceci lui a permis de mieux tirer son épingle du jeu en 2013, alors que bon nombre de concurrents ont souffert des turbulences sur les émergents.

« Sur le long terme, cette approche prudente a été gagnante », observe Morningstar. « Le fonds est nettement moins risqué que la catégorie, et son couple rendement-risque a été favorable pour les investisseurs (5 étoiles Morningstar sur 3 ans). »

Allocation EUR

Meilleur fonds : ING (L) Patrimonial Balanced P Acc

Les gérants : la gestion du fonds est pilotée par l’équipe Strategic & Tactic Asset Allocation (STAAG) d’ING, et plus particulièrement par Erwout van Schaick, impliqué dans la gestion du fonds depuis 2009.

Les raisons du choix : Ce fonds d’allocation a un profil modéré (allocation aux actions comprise entre 35% et 65%) et investit exclusivement dans des fonds maison, gérés par ING Investment Management. Il est vendu à des frais raisonnables par rapport à la concurrence.

« Cet avantage l’a aidé à bâtir un historique de performance enviable », note Morningstar. « Sur 3 et 5 ans à fin décembre 2013, il se classe confortablement dans le 1er quartile de sa catégorie, sans excès de risque. L’exposition aux actions a été gérée de manière responsable, l’équipe ayant notamment réduit la voilure en 2011, avant de reprendre du risque, dans des proportions modérées, en 2012 et 2013. »

Actions Asie-Pacifique

Meilleur fonds : First State As Pac Sustainability A (Note des Analystes Morningstar : Silver)

Le gérant : Depuis son lancement en 2005, ce fonds est géré parDavid Gait, un membre senior de la solide équipe Asie/Marchés Emergents de First State qui compte 30 gérants et analystes, basés à Edimbourg, Singapour et Hong Kong.

Les raisons du choix : Le fonds est géré selon l’approche typique de First State sur la région avec un biais assumé pour les entreprises de qualité, auquel s’ajoute spécifiquement sur ce fonds un filtre ESG.

L’engagement de long terme pour les entreprises de qualité de cette équipe s’est historiquement traduit par des pertes inférieures à la moyenne de catégorie.  Le fonds est également moins volatil que ses concurrents, ce qui combiné à ses bonnes performances résulte en un excellent profil risque-rendement pour les investisseurs de long terme. A fin décembre 2013, le fonds se classait dans le premier décile de sa catégorie sur trois et cinq ans.

Actions marchés émergents

Meilleur fonds : First State Glbl Emerg Mkts A (Note des Analystes Morningstar : Gold)

Les gérants : depuis plus de 5 ans, ce fonds est co-géré par Jonathan Asante et Glen Finegan, deux membres senior de la solide équipe Asie/Marchés Emergents de First State qui compte 30 gérants et analystes, basés à Edimbourg, Singapour et Hong Kong

Les raisons du choix : Le fonds est géré selon l’approche typique de First State sur les marchés émergents avec un biais assumé pour les entreprises de qualité, et dont la croissance des bénéfices  est régulière ce qui limite les investissements du fonds dans les secteurs les plus cycliques. A fin janvier 2014, les secteurs sensibles à la conjoncture économique tels que les matériaux de base et l’énergie sont nettement sous-pondérés par rapport à la moyenne des fonds concurrents.

« Cette approche plus prudente a permis de limiter les pertes des investisseurs en marchés baissiers, ce qui a contribué à son succès de long terme », notent les analystes de Morningstar. « Sur cinq ans à fin déc. 2013, le fonds se classe dans le premier décile de la catégorie avec une volatilité significativement inférieure à ses pairs, conférant au fonds l’un des meilleurs profils risque-rendement de l’univers marchés émergents. »

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -