Michelin : les changes ont pesé sur l’activité et les résultats

Le fabricant de pneumatiques a vu son bénéfice net reculer de 28% en 2013.

Jocelyn Jovène 11.02.2014
Facebook Twitter LinkedIn

Michelin a enregistré une baisse de 28% de son résultat net 2013, à 1,13 milliard d’euros, la chute de nombreuses devises face à l’euro ayant pesé sur son chiffre d’affaires et sa rentabilité.

Les ventes annuelles atteignent 20,25 milliards d’euros, contre 21,47 milliards en 2012. Le résultat d’exploitation avant éléments non récurrents est ressorti à 2,23 milliards d’euros contre 2,42 milliards d’euros un an plus tôt, soit un recul de 30 points de base de sa marge opérationnelle, à 11%.

Par division, le pôle des activités de spécialité, plus fort contributeur en termes de marge, a vu sa rentabilité reculer de 26% à 20,6% en un an, tandis que les métiers des pneumatiques pour véhicules de tourisme et pour poids lourds ont réussi à améliorer leur niveau de marge.

L’impact défavorable des changes représente une perte de chiffre d’affaires de 716 millions d’euros et une perte de résultat de 230 millions d’euros sur 2013, indique Michelin dans un communiqué de presse.

Pour 2014, le fabricant de pneumatiques vise une rentabilité des capitaux employés supérieure à 11% (après 11,9% en 2013) et un flux de trésorerie disponible de plus de 500 millions d’euros (contre 1,15 milliard d'euros en 2013), après un plan d’investissement de 2 milliards d’euros.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Michelin35,32 EUR0,91

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.