Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Du bon usage des ratios boursiers

Ne regarder que les multiples de valorisation pour acheter un titre peut conduire à de sérieuses déconvenues en Bourse.

Jocelyn Jovène 03.01.2014

Les ratios boursiers, encore appelés « multiples de valorisation », sont des éléments importants dans toute prise de décision d’investissement. Pourtant, ils sont souvent mal utilisés et peuvent produire des déconvenues dans les portefeuilles.

L’investisseur moyen considèrera souvent qu’il est intéressant d’acheter un titre parce qu’il affiche un ratio cours sur bénéfice (P/E) ou parce que son cours sur actif net (P/B) est inférieur à 1 (pour une définition, se reporter à la fiche pédagogique « comprendre les ratios de valorisation »).

Cela peut être parfois vrai, mais pas tout le temps. De fait, ne regarder que les ratios boursiers pour décider d’investir, c’est un peu comme si l’on ne regardait que la partie émergé d’un iceberg. Les multiples de valorisation d’un titre exprime avant tout les anticipations des investisseurs à l’égard des résultats à venir d’une entreprise.

Ces ratios doivent plus servir de signal d’alerte et inciter à creuser pour comprendre pourquoi un titre vaut tant à un instant donné et mieux évaluer ainsi quelle est la situation financière d’une société cotée.

Cela doit conduire l’investisseur à se poser des questions du type :

  • Tout d’abord est-ce que je comprends ce que fait l’entreprise, son activité, sa stratégie ? Ce dernier semble-t-elle convaincante ? Est-elle cohérente dans le temps ?
  • Les dirigeants font-ils bien ce qu’ils disent ? Leurs intérêts, leur rémunération sont-ils bien alignés sur ceux des actionnaires ? Les contre-pouvoirs (conseil d’administration) jouent-ils un rôle dans l’évaluation des dirigeants ou ne sont-ils qu’une chambre d’enregistrement ?
  • L’entreprise investit-elle pour innover, croître et bâtir un avantage concurrentiel durable (« moat ») ou n’est-elle focalisée que sur la réduction des coûts ?
  • Gère-t-elle prudemment son bilan et préserve-t-elle sa génération de trésorerie ? Fait-elle usage de son bilan pour investir dans des projets rentables ?
  • Génère-t-elle suffisamment de trésorerie disponible pour payer un dividende ou doit-elle s’endetter pour le faire ou pour racheter des actions ? A quel cours de Bourse décide-t-elle de tels rachats ?

 

En résumé, le multiple de valorisation constitue un signal d’alerte, qui doit inciter l’investisseur à se faire une idée de la valeur intrinsèque de l’entreprise et déterminer si le cours de Bourse se traite avec une décote suffisante (selon son aversion au risque ou son horizon d’investissement) pour justifier un investissement.

Comme l’écrit Wade W. Slome sur le blog Valuewalk,

« A la fin de la journée, les anticipations incorporées dans le cours de Bourse détermineront le potentiel de hausse ou de baisse, selon la manière dont les résultats effectivement publiés se compareront aux anticipations. Si les cours sont trop élevés (tel que mesuré par le P/E, le cours sur free cash-flow ou d’autres multiples), un ralentissement de la croissance peut conduire à une correction brutale et une chute du cours de Bourse douloureuse. D’un autre côté, un titre bon marché ou raisonnablement valorisé s’appréciera si les résultats et les flux de trésorerie s’améliorent ou s’accélèrent de manière durable. »

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar