Crédit : le « tapering » pour septembre

Bien que les derniers indicateurs pointent vers une croissance molle, ils ne sont pas assez faibles pour dissuader la Fed de réduire ses achats d’actifs.

Dave Sekera, CFA 12.09.2013
Facebook Twitter LinkedIn

L’indice Morningstar US Corporate Bond Index a reculé de 0,9% en août et a perdu 3,54% depuis le début de l’année. La principale explication de cette baisse a été la hausse des taux d’intérêt. Le rendement du 10 ans américain a progressé de 16 points de base en août à 2,75% et a bondi de 100 points de base depuis fin 2012. Le 10 ans a atteint un plus haut de 2,92% mi-août mais a réduit ses pertes lorsque le S&P 500 a baissé.

Actuellement, nous pensons que le rendement du 10 ans américain est en bas de la fourchette que nous avions estimée en mai dernier et qu’il serait à sa juste valeur une fois que la Fed annoncerait son intention de réduire ses achats d’actifs (connu sous le nom anglais de « tapering »). L’écartement des spreads de crédit a également contribué aux pertes observées, mais à un degré bien moindre.

Le spread moyen sur les obligations privées américaines s’est écarté de 5 points de base durant le mois d’août à +150 et progresse de 10 points de base depuis fin 2012. Nous pensons que les obligations privées vont sans doute continuer de souffrir au cours des prochaines semaines, les investisseurs cherchant à anticiper quand, à quelle vitesse la Fed va réduire ses achats d’actifs et comment les marchés vont réagir.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
MOTS-CLEFS
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Dave Sekera, CFA  Dave Sekera, CFA, is a senior securities analyst with Morningstar.