Que faire du risque de change ?

Comment il impacte la performance de votre ETF et comment il est géré.

Alan Rambaldini, 12.10.2010
Facebook Twitter LinkedIn

L'un des nombreux avantages des ETF est qu'ils vous permettent d'investir efficacement en dehors de votre pays d'origine. Non seulement vous bénéficiez des avantages de la diversification en abaissant votre ratio de risque/rendement, mais vous pouvez également profiter par exemple de la croissance soutenue des marchés émergents. D’un autre coté vous prenez non seulement le risque de vous exposez à une nouvelle économie mais aussi à une devise différente. Comme tous les risques, le risque de change de votre portefeuille peut être géré de différentes manières et ne doit pas vous empêcher d'investir à l'international.

Qu'est-ce que le risque de change ?

Lorsque vous investissez à l'international, une part du rendement est liée à la performance des sous-jacents, et une autre dépend du taux de change entre votre devise et celle du placement. Pour illustrer ce phénomène, examinons les performances du S&P 500 entre 2005 et 2009, en dollar américain et en euro. Même si le taux de change entre l'euro et le dollar américain fin 2009 n'était pas très différent de celui de début 2005, on peut voir qu'il a enregistré d'importantes fluctuations au cours de cette période (cf. graphique). Ainsi, en 2006, un investisseur en euro bénéficiait d'une performance plus de 10 % supérieure à celle d'un investisseur en dollar, car à cette époque, l'euro se dépréciait face au billet vert. Au cours des deux années qui ont suivi, ce schéma s'est inversé, car l'euro s'est nettement raffermi contre le dollar américain.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

 

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar