L'action Atos plonge en Bourse après le choix de Onepoint

Le conseil d'administration, sous l'égide de la conciliatrice, Hélène Bourbouloux, a jugé que la proposition du consortium Onepoint était "la mieux orientée en matière d'intérêt social de la société".

Agefi/Dow Jones 11.06.2024
Facebook Twitter LinkedIn

atos

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de services numériques en difficulté Atos a annoncé mardi avoir décidé de poursuivre les négociations concernant sa restructuration financière avec le consortium mené par le spécialiste de la transition numérique Onepoint et son président, David Layani, dont la proposition a été préférée à celle de Daniel Kretinski.

Vers 9h45, l'action Atos perdait 12,7%, à 1 euro. Depuis le début de l'année, le titre Atos a dévissé de 84%.

Le conseil d'administration, sous l'égide de la conciliatrice, Hélène Bourbouloux, a jugé que la proposition du consortium Onepoint était "la mieux orientée en matière d'intérêt social de la société" et "globalement conforme aux principaux paramètres financiers présentés en avril" dernier, a indiqué Atos dans un communiqué.

Cette proposition de Onepoint en consortium avec la société d'investissement Butler Industries, l'entreprise de services informatiques Econocom et un groupe de créanciers du groupe, bénéficie "du soutien d'un grand nombre de créanciers financiers d'Atos et assure ainsi avec plus de certitude la conclusion d'un accord définitif de restructuration financière", a précisé le groupe.

"Si Onepoint était considéré dès le début comme le mieux-disant [par rapport à l'offre de Daniel Kretinsky, ndlr] et était parvenu à amender son offre initiale pour obtenir l'aval d'une grande partie des créanciers, cela ne change rien au sort des actionnaires actuels", tempère de son côté Invest Securities.

En effet, les actionnaires existants d'Atos détiendront moins de 0,1% du capital social du groupe après la mise en ouvre de la proposition de restructuration financière, a rappelé le groupe mardi.

Conversion de 2,9 milliards d'euros de dette en fonds propres

"Atos travaillera avec le consortium Onepoint pour parvenir à un accord définitif de restructuration financière qui sera ensuite mis en ouvre par le biais d'une procédure accélérée dédiée d'ici juillet 2024", a ajouté le groupe.

La proposition du consortium comprend la conversion de 2,9 milliards d'euros de dette existante en fonds propres et 1,5 milliard d'euros de nouveaux fonds sous forme de dette, dont 300 millions d'euros de garanties bancaires, a expliqué Atos.

La proposition comprend également 250 millions d'euros de nouveaux fonds en fonds propres, dont 175 millions d'euros provenant du consortium Onepoint, pour 21% des fonds propres entièrement dilués et 75 millions d'euros provenant des créanciers, pour 9% des fonds propres entièrement dilués, a précisé Atos.

L'offre révisée transmise à Atos par Daniel Kretinsky avant la date butoir de mercredi dernier ne lui a pas permis de faire pencher la balance en sa faveur.

L'homme d'affaires tchèque s'était dit prêt à proposer aux créanciers de décrocher jusqu'à 20% du capital d'Atos, sous forme de warrants, et avait relevé le montant des nouveaux financements de 1,2 milliard à 1,3 milliard d'euros, avec en outre une augmentation de capital réservée relevée de 500 millions à 550 millions d'euros.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: DID - LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Atos SE1,17 EUR-32,56

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.