Michelin publie des résultats robustes sur un marché au ralenti en 2023

Le titre signe la plus forte hausse de l’indice CAC 40 en début de séance.

Agefi/Dow Jones 13.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

michelin

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Michelin a publié lundi des résultats dans le haut des attentes au titre de l'exercice écoulé, le fabricant de pneumatiques ayant une nouvelle fois bénéficié de son positionnement haut de gamme sur un marché déprimé.

Sur l'ensemble de l'année 2023, le résultat opérationnel des secteurs, l'indicateur le plus suivi par les analystes, s'est établi à 3,57 milliards d'euros - un niveau record - contre 3,40 milliards d'euros un an plus tôt.

Le bénéfice net a atteint 2 milliards en 2023, comme en 2022. Il inclut quelque 600 millions d'euros de provisions pour restructuration liées aux fermetures de sites annoncées en Allemagne et en Amérique du Nord.

Le chiffre d'affaires du groupe clermontois s'est inscrit à 28,34 milliards d'euros, en baisse de 0,9% par rapport à l'année précédente, mais en hausse de 2% à taux de change constants.

Selon un consensus établi par FactSet, les analystes anticipaient en moyenne un résultat opérationnel des secteurs de 3,275 milliards d'euros, un bénéfice net de 2,05 milliards d'euros et un chiffre d'affaires de 28,45 milliards d'euros.

Le groupe a largement amorti la chute de ses volumes - 4,7%- grâce à un "mix" de ventes à plus forte valeur ajoutée, et aux hausses de prix survenues en 2022 et début 2023. Il a par ailleurs fortement réduit ses stocks, ce qui a permis une amélioration du besoin en fonds de roulement et un rebond de la génération de trésorerie.

Le cash-flow libre avant acquisitions s'est établi à 3 milliard d'euros en 2023, contre un flux négatif de 104 millions d'euros en 2022.

Compte tenu de ces résultats, le groupe a annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions "qui pourrait représenter jusqu'à 1 milliard d'euros sur la période 2024-2026", ainsi qu'une hausse de 8% de son dividende, à 1,35 euro par action.

Prévisions prudentes

En 2024, le groupe s'attend à un marché stable ou en légère baisse (-2% à 0%) et vise, dans ce contexte, un résultat opérationnel des secteurs supérieur à 3,5 milliards d'euros à taux de change constant et un cash flow-libre libre avant acquisitions supérieur à 1,5 milliard d'euros.

Pour l'heure, Michelin ne prévoit pas de hausses de prix en 2024 : les facteurs d'inflation devraient être relativement neutres, a indiqué le directeur financier du groupe, Yves Chapot, à l'occasion d'un entretien avec l'agence Agefi-Dow Jones.

L'allongement des délais d'approvisionnement lié aux attaques en mer Rouge n'a qu'un effet marginal sur les coûts du fabricant. "Cela concerne environ 4% du total de nos flux de produits finis et de matières premières. Il y a un léger surcoût, mais qui n'est pas du tout de la même ampleur que ce qui s'était produit à la fin 2021-début 2022", a précisé Yves Chapot.

S'agissant du phénomène de déstockage chez les distributeurs, qui a pesé sur ses volumes de ventes de pneus de remplacement en 2023, "nous pensons qu'il est terminé", a ajouté le directeur financier.

-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: VCA-TVA

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Michelin34,86 EUR-0,80

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.