Scor a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre de 2023

Ces résultats sont en-deçà des attentes du marché. Le titre recule fortement.

Agefi/Dow Jones 10.11.2023
Facebook Twitter LinkedIn

scor

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le réassureur Scor a indiqué vendredi avoir renoué avec les bénéfices au cours du troisième trimestre de cette année, marqué par une forte activité en matière de sinistralité.

Pour la période de juillet à septembre, Scor a réalisé un bénéfice net de 147 millions d'euros, représentant un taux de rendement des capitaux propres de 13,7%, contre une perte nette de 752 millions d'euros accusée un an plus tôt. Ces deux indicateurs ressortent toutefois en dessous des prévisions des analystes, qui anticipaient pour la période un bénéfice net de 183 millions d'euros et un rendement des capitaux propres de 15,9%, selon un consensus publié sur le site Internet de la société.

Les primes brutes émises, équivalent du chiffre d'affaires, se sont établies au troisième trimestre à 4,87 milliards d'euros, contre 5,14 milliards d'euros un an plus tôt, soit une baisse de 5,3%.

Les primes brutes émises ont reflué de 6,1% dans ses activités P&C d'assurance et de réassurance dommages et responsabilité, à 2,48 milliards d'euros, tandis qu'elles ont plié de 4,4% dans la division L&H de réassurance vie et santé, à 2,39 milliards d'euros.

Les revenus d'assurance du groupe ont augmenté de 2,8% sur un an au troisième trimestre, à 4,24 milliards d'euros, soutenus par la croissance de 5,4% des revenus d'assurance de la division L&H, à 2,34 milliards d'euros. Cet indicateur est en revanche quasiment stable dans la division P&C, à 1,90 milliard d'euros (-0,1%).

Au troisième trimestre de l'année, le ratio combiné de la division P&C de Scor s'est établi à 90,2%, en diminution de 57,8 points de pourcentage sur un an, en raison des pertes liées à diverses catastrophes naturelles, dont les incendies ayant touché Hawaii, et à des sinistres du fait de l'homme significatifs, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Dans la branche L&H, "les affaires poursuivent leur croissance rentable et génèrent un résultat des activités d'assurance satisfaisant", qui s'est élevé à 113 millions au troisième trimestre, en hausse de 142% sur un an, a poursuivi Scor.

Au niveau du bilan, le ratio de solvabilité estimé du groupe s'élevait à 206% au 30 septembre 2023, se situant dans haut de la zone de solvabilité optimale définie dans le plan "Forward 2026" de Scor, soit entre 185% et 220%.

Les capitaux propres atteignaient 4,46 milliards d'euros au 30 septembre 2023, contre 4,80 milliards d'euros au 30 septembre 2022, ce qui représente un actif net comptable par action de 24,68 euros, en hausse de 2,4% par rapport à fin 2022.

Définie comme la somme des capitaux propres et de la marge de service contractuelle, la valeur économique de Scor s'établissait à 9,16 milliards d'euros au 30 septembre, soit 51 euros par action, contre 8,95 milliards d'euros ou 50 euros par action au 31 décembre 2022.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
SCOR SE Act. Prov. Regpt.24,54 EUR-2,00Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.