Apple : en attendant le prochain iPhone

Nous maintenons notre estimation de juste valeur. Le titre est surévalué.

Brian Colello, CPA 09.08.2023
Facebook Twitter LinkedIn

aapl

Apple (« Wide Moat ») a annoncé de solides résultats pour son troisième trimestre fiscal et a fourni aux investisseurs des perspectives atones pour le quatrième trimestre.

Nous continuons à prendre les résultats d'Apple au cours des trimestres de juin et de septembre avec un grain de sel car ils sont composés de l'ancienne série d'iPhone ; nous préférons focaliser notre attention sur la prochaine génération d'appareils Apple pour voir si l'entreprise peut inciter une plus grande partie de sa clientèle à acheter le procain iPhone.

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 150 dollars ($) et considérons les actions comme surévaluées.

Nous sommes encouragés par le succès d'Apple à atteindre 1 milliard d'abonnés payants pour ses activités de services, mais nous avons encore du mal à envisager l'entreprise comme capable de générer une croissance des revenus supérieure à un chiffre moyen à élevé (entre 5% et 10%) sur le long terme.

Le chiffre d'affaires du trimestre de juin s'élevait à 81,8 milliards de dollars, en baisse de 1 % d'une année sur l'autre, mais en hausse à taux de change constants.

La performance des revenus de l'iPhone a été similaire, en baisse de 2 % d'une année sur l'autre, mais en hausse à taux de change constants.

Nous saluons le fait qu'Apple ait été en mesure d’afficher un nombre record de consommateurs préférant son iPhone au détriment de smartphones Android.

Les revenus des services ont été un autre point positif, avec une croissance de 8 % d'une année sur l'autre et en avance sur les attentes, avec des records au trimestre de juin dans plusieurs sous-segments tels que les services de vidéo et de paiement.

Les revenus de l'iPad et du Mac ont continué d’affronter un ralentissement de leurs marchés après des années de forte croissance durant la pandémie de COVID-19, avec des replis de 20 % et 7 % d'une année sur l'autre, respectivement.

Apple est resté très rentable avec un taux de marge brute record de 44,5 %, en hausse séquentielle de 20 points de base.

Au cours du trimestre de septembre, Apple s'attend à ce que les revenus soient stables d'une année sur l'autre.

Du côté des points positifs, la croissance de l'iPhone et des services devrait s'accélérer et l’impact défavorable des devises devrait se dissiper.

Cependant, Apple s'attend à ce que les revenus de l'iPad et du Mac baissent d'au moins 10 % d'une année sur l'autre en raison de comparaisons difficiles avec un solide trimestre de septembre 2022.

Apple constate une amélioration modeste des conditions commerciales dans la plupart des pays du monde.

La croissance des revenus s'est accélérée en Chine et en Europe au cours du trimestre de juin, tandis que la société a vu plusieurs marchés émergents enregistrer des records trimestriels en juin, notamment l'Inde, qui pourrait devenir une région importante pour la croissance future.

Les Amériques ont été une zone de faiblesse avec des revenus en baisse de 6% en raison d’un contexte macroéconomique moins favorable.

Au cours du trimestre de septembre, Apple s'attend à ce que le taux de marge brute soit stable mais toujours proche des records, entre 44% et 45%.

Les services sont relutifs pour Apple, et nous prévoyons une augmentation lente et régulière de la marge brute d'Apple à long terme, car les services deviennent une part plus importante de la composition des revenus (de 20 % des revenus de l'exercice 2022 à notre estimation de 23 % au cours de l'exercice 2027).

Toutes les entreprises technologiques ont été interrogées sur l'intelligence artificielle (IA).

Sur ce front, nous avons entendu Apple évoquer ses investissements dans l'IA et l'apprentissage automatique et de la manière dont il est déjà intégré dans bon nombre de ses produits.

L'IA générative, telle que ChatGPT où l'IA génère de nouveaux contenus plutôt que de faire apparaître des modèles dans les données existantes, est également un domaine dans lequel Apple investit, bien que discrètement.

En fin de compte, nous prévoyons qu'une multitude de modèles d'IA génératifs de niche ou personnalisés seront infusés dans les logiciels et les plates-formes au fil du temps.

Nous supposons que toute sorte de fonctionnalité de copilote aurait du sens pour nous dans la suite de produits Apple, compte tenu de tous les services qu'Apple superpose dans ses appareils.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc224,18 USD-2,05Rating

A propos de l'auteur

Brian Colello, CPA  est analyste actions senior chez Morningstar.