Le marché sous-estime le potentiel de Google

Le leader mondial de la recherche en ligne a les moyens de résister à Microsoft et ChatGPT.

Ali Mogharabi 25.07.2023
Facebook Twitter LinkedIn

GOOGL

Crédit photo : AP

Avec OpenAI lançant ChatGPT fin 2022 et Microsoft (« Wide Moat ») intégrant la technologie dans son offre de recherche Bing, les investisseurs craignent qu'Alphabet (« Wide Moat ») ne cède une part importante du marché de la recherche en ligne.

Nous pensons que les investisseurs surestiment cette menace et les différents risques liés à l'émergence de l'intelligence artificielle (IA) générative sur Alphabet et que les actions sont attractives.

Nous nous attendons à ce que l'impact des efforts de Microsoft soit minime sur le leadership de Google sur le marché de la recherche, compte tenu de l'effet de réseau de l'entreprise, qui, selon nous, reste intact.

Avec des investissements constants dans l'IA depuis plus de deux décennies, nous pensons que Google dispose des outils nécessaires pour s'adapter aux évolutions de l’industrie, quelle que soit la direction qu'elle prend.

Google devrait être en mesure de repousser Microsoft en rendant Bard, Search Generative Experience (SGE) ou les deux plus largement disponibles.

Bard a été lancé dans plus de 230 pays, dont l'UE. SGE est actuellement testé dans les laboratoires de recherche de Google.

A plus court terme, les revenus de la recherche pourraient encore souffrir si les utilisateurs affluent vers les chatbots ou la recherche conversationnelle, où des questions persistent sur le potentiel de monétisation via des publicités, ce qui peut ne pas être aussi efficace que la recherche traditionnelle.

Nous prévoyons également que l'ajout de ressources en IA pèsera sur la marge brute des activités de recherche en ligne à court et moyen terme, l'expansion de la marge ne reprenant pas tant que Bard n'aura pas gagné en économies d'échelle et que les annonceurs n'auront pas commencé à allouer des dollars publicitaires aux chatbots dans la recherche en ligne.

D'un autre côté, l'adoption de l'IA augmentera probablement la demande de services de cloud computing et de stockage à grande échelle, ce qui permettra à l'activité cloud d'Alphabet d'en bénéficier.

Nous avons modélisé les effets de l'IA générative, ce qui a abouti à une estimation de la juste valeur d'Alphabet revue en hausse à 161 dollars ($), contre 154 $ auparavant.

Dans un scénario pessimiste, nous pensons que notre estimation de la juste valeur diminuerait d'environ 11 % à 137 $.

Même dans ces conditions, l'action dispose encore d’environ 10 % de hausse par rapport au cours de Bourse actuel.

De plus, nous voyons plus d'avantages si l'IA évolue de manière plus favorable. Notre scénario optimiste, l’estimation de la juste valeur d’Alphabet atteindrait 190 $, soit un potentiel de hausse de 52 %.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Alphabet Inc Class A176,79 USD0,93Rating
Microsoft Corp442,57 USD0,22Rating

A propos de l'auteur

Ali Mogharabi

Ali Mogharabi  est analyste actions chez Morningstar.