Les données, la technologie et les médias continuent de stimuler la croissance de Publicis

Le groupe de média table sur une croissance organique d’environ 5% sur l’année.

Ali Mogharabi 24.07.2023
Facebook Twitter LinkedIn

pub

Crédit photo: AP

Publicis (« Narrow Moat ») est la troisième plus grande agence publicitaire au monde en termes de revenu. Les services de Publicis, qui comprennent la publicité traditionnelle et numérique, les relations publiques et le conseil, sont fournis dans le monde entier, plus de 80 % de ses revenus provenant de régions développées telles que l'Amérique du Nord et l'Europe.

Thèse d’investissement

Publicis a engagé une vaste restructuration ces dernières années pour améliorer la disponibilité et l'accès à ses solutions, ce qui a aidée l’entreprise à générer une croissance organique compétitive, à se concentrer davantage sur les marchés émergents et globaux de la publicité numérique à croissance plus rapide, et à maintenir ses marges à des niveaux supérieurs à ceux de ses pairs.

Grâce à diverses acquisitions, l'entreprise est passée de la publicité traditionnelle à un fournisseur de solutions complètes, proposant des services numériques ainsi que du conseil et des relations publiques.

Après la fin des pourparlers de fusion avec Omnicom, Publicis a réalisé l'une de ses plus importantes acquisitions, la société de marketing et de conseil Sapient pour 3,3 milliards d'euros en 2015, qui a été suivie par l'acquisition pour 3,7 milliards d'euros de la société de services de marketing ciblé Epsilon en 2019.

L'entreprise a également pris des mesures pour exploiter plus efficacement les nombreuses sociétés sous son égide.

Au travers de sa réorganisation entamée en 2016, Publicis se structure pour fournir à ses clients des services intégrés plus efficaces et facilement mesurables. Sa gestion plus centralisée du back-office a accru l'efficacité opérationnelle, ce qui se traduit par des marges supérieures à celles des autres acteurs de l’industrie.

Nous nous attendons à ce que Publicis continue d'investir dans le marché numérique en pleine croissance.

Les clients de Publicis et de ses pairs allouent davantage de dollars publicitaires à des campagnes numériques ciblées, créant des opportunités de croissance.

Comme les grands clients de Publicis privilégient les campagnes de marketing multicanal, des acquisitions et des investissements supplémentaires, ainsi que des ressources et une expertise partagées entre les différents types de solutions pourraient faire de Publicis une plate-forme indépendante.

Des résultats encourageants

Les résultats de Publicis au premier semestre ont clairement démontré les bénéfices de ses investissements dans la technologie et les capacités d'analyse de données.

Nous pensons que ces investissements permettent à l'entreprise non seulement d'attirer et de gagner de nouveaux comptes, mais aussi de répondre à la demande croissante des clients actuels, de conserver un pourcentage plus élevé d'entre eux et éventuellement de créer un avantage en termes de coûts de substitution.

Comme nous l'avions prévu, les résultats indiquent que les annonceurs pourraient augmenter légèrement leurs dépenses au cours du second semestre de cette année.

Nous avons légèrement augmenté nos projections de haut et de bas de Publicis, ce qui a entraîné une estimation de la juste valeur supérieure de 2,5 % à 79 euros par action.

Alors que les actions de Publicis continuent de se négocier avec une décote par rapport à notre estimation de la juste valeur, nous recommandons une marge de sécurité plus élevée avant d'investir.

Le revenu du premier semestre s'est élevé à 6,3 milliards d'euros, en hausse de 7,6 % par rapport à l'année dernière, avec une contribution de 7,1 % de la croissance organique et un léger vent favorable des acquisitions, partiellement compensé par l’impact négatif des taux de change.

Le revenu a augmenté de manière organique dans toutes les régions, les deux plus grands marchés, l'Amérique du Nord et l'Europe, progressant respectivement de 5,3 % et 13,8 %.

En Amérique du Nord, les médias, ainsi que les données et la technologie (Epsilon et Sapient), ont surperformé la création.

Les médias se sont renforcés dans toute l'Europe et l'adoption des offres Epsilon et Sapient a continué de progresser, tandis que la création est restée stable dans la majeure partie de cette région.

Un retour à la croissance en Chine a aidé les marchés de l'Asie-Pacifique à se redresser un peu au premier semestre (+1,7%), tirés par la vigueur de Sapient, Epsilon, de la création et des médias.

La demande est restée forte dans la plupart des secteurs verticaux, tirée par une croissance de 26 % dans le secteur public (4 % du revenu net total) et de 20 % dans l'alimentation et les boissons (13 % du revenu net total).

Cependant, le revenu net de l'industrie de la technologie, des médias et des télécommunications, qui représente 12 % du revenu net total, a diminué de 3 % par rapport à l'année dernière, ce qui n'était pas inattendu compte tenu des initiatives de contrôle des coûts lancées par de nombreuses grandes entreprises de ce secteur.

La marge opérationnelle non-IFRS de 17,3 % au premier semestre correspond à la marge opérationnelle de l'année dernière, la baisse des charges d'amortissement compensant une légère augmentation des charges de personnel en pourcentage du chiffre d'affaires net, principalement en raison de la demande accrue de services, comme en témoigne l'impressionnante croissance organique du chiffre d'affaires net.

Publicis a relevé ses perspectives de croissance organique du chiffre d'affaires net et de marge opérationnelle pour l'ensemble de l'année à 5 % et 18 %, respectivement, par rapport à ses prévisions précédentes de 3 %-5 % et 17,5 %-18 %.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Omnicom Group Inc94,22 USD-1,09Rating
Publicis Groupe SA106,95 EUR1,86Rating

A propos de l'auteur

Ali Mogharabi

Ali Mogharabi  est analyste actions chez Morningstar.