Dassault Systèmes laisse les investisseurs de marbre

L'éditeur de logiciels veut doubler son BNPA en 2028 et nomme Pascal Daloz au poste de DG

Agefi/Dow Jones 09.06.2023
Facebook Twitter LinkedIn

dsy

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'éditeur de logiciels Dassault Systèmes a présenté vendredi, en amont d'une journée dédiée aux investisseurs, ses objectifs financiers à l'horizon 2028 et a annoncé que Pascal Daloz, actuellement directeur général délégué, deviendrait directeur général le 1er janvier 2024. L'actuel PDG du groupe, Bernard Charlès, restera président du conseil d'administration, a précisé Dassault Systèmes dans un communiqué publié en amont d'une journée dédiée aux investisseurs.

A 10h17, l'action Dassault Systèmes cédait 2,1% à 40,33 euros à la Bourse de Paris.

L'éditeur de logiciels vise à l'horizon 2028 une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires et un doublement de son bénéfice net par action (BNPA) non-IFRS dans une fourchette comprise entre 2,20 et 2,40 euros.

En 2022, Dassault Systèmes a réalisé un chiffre d'affaires de 5,67 milliards d'euros, en hausse de 9% à taux de change constants par rapport à 2021, et son BNPA non-IFRS est ressorti à 1,13 euro. Pour l'exercice en cours, le groupe vise une croissance de 8% à 9% de son chiffre d'affaires à taux de change constants par rapport à 2022 et un BNPA non-IFRS compris entre 1,18 et 1,20 euro.

"La solidité du modèle d'affaires et du bilan de Dassault Systèmes nous permet de tirer parti des opportunités considérables présentes sur nos marchés adressables et de soutenir une croissance durable, à deux chiffres, de notre chiffre d'affaires. Nous allons continuer à déployer nos efforts pour consolider nos fondamentaux, en augmentant la part du chiffre d'affaires prévisible et en accélérant l'adoption de la 3DEXPERIENCE et du cloud", a indiqué le directeur adjoint, finances du groupe, Rouven Bergmann, cité dans le communiqué du groupe.

Le groupe prévoit d'accroître ses marchés adressables de 100 milliards d'euros aujourd'hui à 1.000 milliards d'euros en 2040, a précisé Pascal Daloz.

Un changement de gouvernance attendu

L'évolution de la gouvernance de Dassault Systèmes était par ailleurs attendue, Bernard Charlès ayant précédemment designé Pascal Daloz, qui a rejoint le groupe en 2001 en tant que directeur R&D et du développement commercial, comme son sucesseur.

"Avec la mise en place d'une nouvelle gouvernance, nous sommes prêts à écrire le prochain chapitre de l'histoire du groupe", a déclaré Bernard Charlès, cité dans le communiqué de Dassault Systèmes. "En m'appuyant sur le succès du binôme que nous formions avec Charles Edelstenne, je poursuivrai ma mission en tant que président aux côtés de Pascal Daloz, dont la nomination au poste de directeur général sera effective le 1er janvier 2024, pour continuer à développer Dassault Systèmes", a-t-il ajouté.

-Pierre-Jean Lepagnot, Agefi-Dow Jones +33 (0)1 41 27 47 95; pjlepagnot@agefi.fr ed: VLV

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Dassault Systemes SE38,04 EUR-0,73Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.