Uber : résistant à la récession ?

Le troisième trimestre solide indique qu'Uber pourrait résister aux incertitudes macroéconomiques. L’action reste attrayante.

Ali Mogharabi 04.11.2022
Facebook Twitter LinkedIn

uber

Nous avons été satisfaits des résultats impressionnants d'Uber (« Narrow Moat ») au troisième trimestre. 

L'entreprise a enregistré une forte demande et généré un EBITDA ajusté et un flux de trésorerie disponibles positifs.

Uber continue de progresser vers la rentabilité en normes GAAP, ce que nous prévoyons toujours en 2024.

Les améliorations du côté de la demande et de l'offre de la plate-forme illustrent un renforcement supplémentaire de l’effet de réseau d'Uber, source de son rempart concurrentiel.

Étonnamment, avec des incertitudes macroéconomiques importantes aux États-Unis et dans le monde, la direction prévoit toujours une demande plus élevée au quatrième trimestre.

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 73 dollars ($).

Bien que le titre soit en hausse de 13 %, nous considérons toujours les actions de cette entreprise comme attrayantes.

Croissance solide

Le total des réservations brutes a augmenté de 26 % d'une année sur l'autre pour atteindre 29,1 milliards de dollars, avec une croissance de 38 % et 7 % de la mobilité et de la livraison, respectivement.

À taux de change constants, les réservations brutes dans ces segments ont augmenté de 45 % et 13 %. L'entreprise a de nouveau connu une croissance d'une année sur l'autre du nombre d'utilisateurs (14 % à 124 millions) et du nombre total de demandes (19 % à 1,95 milliard), ce qui a fait grimper la fréquence d'utilisation à 5,3 utilisations par mois et par utilisateur au cours du trimestre, contre 5,0 l'année dernière.

Dans le domaine de la mobilité, comme nous nous y attendions, davantage de conducteurs ont rejoint la plate-forme, atteignant les niveaux d’avanta la pandémie et améliorant les temps d'attente, bien qu'ils soient légèrement plus longs que les niveaux de 2019. La demande des conducteurs est plus forte qu'avant la pandémie.

Les taux d'acceptation se sont élevés à 27,9 % et 20,2 % pour la mobilité et la livraison, respectivement, contre 22,3 % et 17,4 % l'année dernière, car l'entreprise inclut désormais les incitations aux conducteurs dans le coût des revenus.

Sans ce changement, les taux de participation seraient comparables à ceux de l'année précédente.

L’impact négatif des devises étrangères a partiellement compensé la forte demande globale, ce qui s’est traduit par des revenus nets de 3,8 milliards de dollars (en hausse de 73 %) et de 2,8 milliards de dollars (en hausse de 24 %) pour les segments de la mobilité et de la livraison, respectivement.

À taux de change constants, les segments ont augmenté de 83 % et 33 % par rapport à l'année dernière.

Hausse des marges

La marge d'exploitation non-GAAP s'est améliorée de 350 points de base à 6% contre 2,5% l'année dernière, résultant en un bénéfice d'exploitation non-GAAP de 498 millions de dollars en raison du levier d'exploitation ainsi que des efforts continus de contrôle des coûts de la direction.

Alors que la marge brute a chuté en raison de l'inclusion de certaines incitations dans le coût des revenus, l'effet de réseau de l'entreprise a aidé à maintenir la ligne sur les dépenses de vente et de marketing tandis que l'effet de levier opérationnel a entraîné une baisse des opérations, de la recherche et développement et des frais généraux en pourcentage des ventes.

L'entreprise a généré un résultat opérationnel ajusté positif de 516 millions de dollars (contre seulement 8 millions de dollars en 2021), soit une marge de 6,2 %.

La direction a indiqué tabler sur une croissance de 23 % à 27 % de la facturation brute (30 milliards de dollars à 31 milliards de dollars) au quatrième trimestre, y compris un effet négatif de 7 points de pourcentage des devises.

Uber s'attend également à un bénéfice d’exploitation ajusté compris entre 600 et 630 millions de dollars.

Pour l'année, Uber prévoit respectivement 115 à 116 milliards de dollars et 1,65 à 1,68 milliard de dollars de facturation brute et d'EBITDA ajusté respectivement.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Uber Technologies Inc76,60 USD-2,31Rating

A propos de l'auteur

Ali Mogharabi

Ali Mogharabi  est analyste actions chez Morningstar.