Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Intel : les difficultés vont durer plusieurs trimestres

Nous abaissons notre estimation de juste valeur à 45 dollars par action.

Abhinav Davuluri 31.10.2022
Facebook Twitter LinkedIn

intel

Les résultats d’Intel (« Narrow Moat »)au troisième trimestre ont été affectés négativement par une demande plus faible du marché final, des pressions concurrentielles et des problèmes d'exécution persistants, entraînant une perte continue de parts de marché et une compression des marges.

La direction a annoncé un ensemble d'efforts de réduction des coûts visant à 3 milliards de dollars d'économies de coûts en 2023, passant à 8 à 10 milliards de dollars annualisés d'ici la fin de 2025.

Nous pensons que certaines activités non essentielles telles que le segment graphique d'Intel verront leurs effectifs réduits.

En plus d'un marché des PC plus faible, nous nous attendons à ce que l'activité de centre de données d'Intel continue de subir une perte de parts de marché au profit d'AMD (« Narrow Moat »), car le processeur du serveur Sapphire Rapids est retardé jusqu'au début de 2023 et AMD est sur le point de lancer ses derniers processeurs de serveur Genoa basés sur le procédé 5 nanomètres plus tard cette année.

La direction a encore abaissé ses perspectives de revenus pour 2022 à 63-64 milliards de dollars, contre un point médian de 66,5 milliards de dollars auparavant.

Bien que nous restions positifs sur la stratégie IDM 2.0 d'Intel pour corriger sa fabrication (ce qui conduira à des produits plus compétitifs), nous nous attendons à ce que les prochains trimestres soient très difficiles pour l'entreprise.

Nous abaissons notre estimation de la juste valeur à 45 dollars ($) par action au lieu de 50 $, car nous intégrons les perspectives à court terme plus faibles.

Le cours de Bourse a rebondi après cette publication en raison des initiatives de réduction des coûts, et même si nous pensons que les investisseurs à long terme devraient trouver l’action Intel attrayante, nous pensons que Nvidia (« Wide Moat ») et AMD sont plus attrayants aux niveaux actuels, compte tenu de leurs meilleures perspectives à court terme.

Les ventes du troisième trimestre ont chuté de 15 % d'une année sur l'autre (hors activité NAND cédée) à 15,3 milliards de dollars.

Les ventes de la division CCG ont chuté de 17 % d'une année sur l'autre en raison de la réduction continue des stocks chez les fabricants d'équipement d'origine, lesquels font face à une baisse des perspectives de demande de PC sur les marchés de la consommation et de l'éducation.

Les ventes des centres de données et pour l’intelligence artificielle (DCAI) ont chuté de 27 % d'une année sur l'autre en raison de la perte de parts de marché au profit d'AMD. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre devrait se situer à un point médian de 14,5 milliards de dollars.

Dans les autres divisions (réseau et périphérie, calcul accéléré et graphiques, Intel Foundry Services et Mobileye), nous avons été très impressionnés par les performances de la division NEX, qui a généré un chiffre d'affaires de 2,3 milliards de dollars, en hausse de 14 % d'une année sur l'autre.

Nous attribuons cette croissance à la forte demande de réseaux 5G et Edge.

Cotation de Mobileye

Mobileye a récemment achevé son introduciont en Bourse, bien qu'Intel conserve une participation d'environ 94 %.

À mesure que les conditions du marché s'améliorent, nous nous attendons à ce qu'Intel cède des actions supplémentaires de Mobileye tout en conservant une participation majoritaire.

Les ventes trimestrielles de Mobileye ont augmenté de 38 % d'une année sur l'autre grâce à la pénétration continue de ses produits EyeQ pour les systèmes avancés d'assistance à la conduite.

Au cours du trimestre, le taux de marge brute non GAAP a atteint 46 %, en hausse de 100 points de base en séquentiel sur la baisse des réserves d'inventaire.

Nous prévoyons que le taux de marge brute ajusté se situera entre 45% et 50% pendant la majeure partie de 2023 avant de revenir à 51 %-53 % d'ici 2024, grâce aux efforts de réduction des coûts et à un retour à la croissance des revenus.

Pour l'ensemble de l'année, la direction s'attend à ce que les investissements soient d'environ 21 milliards de dollars, en baisse par rapport aux perspectives de 23 milliards de dollars au dernier trimestre, grâce à des subventions plus importantes.

Alors qu'Intel passe à au procédé de fabrication « Intel 4 » à base de lithographie ultraviolette extrême (EUV), nous pensons qu'un flux de procédés grandement simplifié devrait l'aider à mieux exécuter les lancements de produits.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Advanced Micro Devices Inc75,16 USD0,33Rating
Intel Corp30,09 USD1,31Rating
NVIDIA Corp198,02 USD2,48Rating

A propos de l'auteur

Abhinav Davuluri  est analyste actions chez Morningstar.