Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Le plafond du prix de l'électricité de l'UE est une aubaine

Le plafond fixé à 180 EUR/MWh ouvre la voie à la croissance des bénéfices. Nous préférons RWE et Engie.

Tancrede Fulop 19.09.2022
Facebook Twitter LinkedIn

gas

Dans un discours sur l'état de l'Union le 14 septembre, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a confirmé toutes les propositions faites le 7 septembre pour faire face à la crise énergétique, à l'exception d'un plafonnement des prix du gaz russe.

Les propositions incluent une réduction obligatoire de la consommation d'électricité aux heures de pointe dans le but de réduire la demande globale d'électricité de 10 % jusqu'en mars 2023 et un plafond du prix de l'électricité à 180 EUR/mégawattheure (MWh) pour les producteurs d'électricité « inframarginaux », c'est-à-dire les énergies renouvelables, le nucléaire, et la lignite.

La commission a également l'intention de réformer la conception du marché de l'électricité.

La mesure qui aura le plus d'impact sur le secteur en Europe est le plafonnement tarifaire à 180 EUR/MWh.

Il est légèrement inférieur aux 200 EUR/MWh évoqués par le Financial Times le 7 septembre.

Croissance bénéficiaire

Cette nouvelle est positive pour les producteurs d'électricité et ouvre la voie à une croissance des bénéfices à court terme.

Les prix de gros de l'électricité étaient en moyenne d'environ 45 EUR/MWh de 2010 à 2020.

Le prix de l'électricité obtenu par Engie pour sa production nucléaire et hydraulique en Europe en 2021 était de 59 EUR/MWh.

La mise en garde est que les pays seraient autorisés à fixer le plafond du prix de l'électricité en dessous de 180 EUR/MWh.

Cela signifie que l'Espagne ou l'Italie devraient pouvoir maintenir leurs plafonds de 67 EUR/MWh et 60 EUR/MWh pour la production d'électricité sans CO2.

Aider l’Allemagne

Nous soupçonnons que le plafond de 180 EUR/MWh est destiné à convenir à l'Allemagne, le plus grand marché européen de l'électricité avec une forte production d'électricité à partir de centrales au lignite, qui doivent couvrir les coûts du CO2 et du lignite.

Par conséquent, un plafond en Allemagne serait probablement proche de 180 EUR/MWh. Ainsi, les plafonds des pays voisins ne devraient pas s'en éloigner du fait du niveau élevé des interconnexions.

La Première ministre britannique Liz Truss ne semble pas favorable à un plafonnement pour les producteurs d'électricité.

Dans l'ensemble, nous devrions augmenter nos estimations de bénéfices 2022-23 actuellement basées sur des prix bien inférieurs à 180 EUR/MWh pour RWE, Engie, SSE ou Centrica, dont les titres sont à notre avis sous-évalués.

Prévisions de long terme inchangées

Néanmoins, cela ne devrait pas affecter de manière significative nos bénéfices à long terme et nos estimations de la juste valeur sur la base de nos estimations à long terme du prix de l'électricité de 60 EUR/MWh pour l'Union européenne et de 60 GBP/MWh au Royaume-Uni.

Les cours des actions des services publics européens les plus exposés aux prix de l'électricité sont sous-évalués.

Nous estimons que les derniers cours de clôture des actions Engie et RWE impliquent des prix de l'électricité à long terme d'environ 45 EUR/MWh.

De même, le dernier cours de clôture de l'action SSE implique un prix de l'électricité à long terme de 50 GBP/MWh.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Centrica PLC72,06 GBX1,72Rating
Engie SA12,11 EUR2,25Rating
RWE AG38,51 EUR1,91Rating
SSE PLC1 573,00 GBX2,98Rating

A propos de l'auteur

Tancrede Fulop  est analyste actions chez Morningstar.