Apple navigue habilement dans un environnement difficile

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 130 dollars par action.

Abhinav Davuluri 29.07.2022
Facebook Twitter LinkedIn

apple

 

Pour recevoir nos informations et analyses sur les marchés, les titres et les fonds, abonnez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire.

 

Apple (« Narrow Moat ») a annoncé des résultats sains au troisième trimestre, conformes à nos prévisions.

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 130 dollars et considérons toujours les actions comme surévaluées.

Bien que nous restions positifs quant à la capacité d'Apple à extraire des ventes de sa base installée via de nouveaux produits et services, nous pensons que la demande devrait ralentir au cours des prochains trimestres, après plusieurs trimestres de croissance fulgurante.

Les ventes du troisième trimestre de 83 milliards de dollars ont augmenté de 2 % d'une année sur l'autre grâce à la croissance de l'iPhone (3 %) et des services (12 %).

Les segments Mac et iPad ont chuté respectivement de 10 % et 2 % d'une année sur l'autre, ce que nous avions anticipé en raison des tendances non durables de travail et d'apprentissage à domicile induites par le COVID-19 qui ont stimulé la demande de PC et de tablettes.

Le taux de marge brute de 43,3 % a diminué de 40 points de base en séquentiel en raison d’un moindre effet de levier et de l’impact négatif des changes, partiellement compensés par un mix plus favorable.

Mutisme pour le quatrième trimestre

La direction s'est abstenue de donner des indications explicites sur les revenus pour le trimestre de septembre en raison de l'incertitude macroéconomique, mais nous prévoyons une croissance à un chiffre d'une année sur l'autre, tirée par les segments iPhone et services.

Nous sommes impressionnés qu'Apple compte désormais plus de 860 millions d'abonnés payants (contre 825 millions au dernier trimestre).

Malgré une faiblesse plus large de l'industrie des smartphones, nous prévoyons que le prochain iPhone 14 d'Apple bénéficiera d'une forte demande en Chine, après plusieurs mois de blocages du COVID-19 dans le pays, lesquels ont entravé les dépenses de consommation.

Cependant, nous pensons que les ventes de matériel pour les entreprises devraient ralentir, car les consommateurs font face à l'inflation et à une récession de l’économie.

Les contraintes d'approvisionnement pour le trimestre de septembre devraient être inférieures à celles rencontrées au cours du trimestre de juin, bien que nous soupçonnions que des effets macroéconomiques adverses (pressions inflationnistes et craintes de récession) freinent probablement la demande de produits d'Apple.

L'entreprise est également confrontée à des vents contraires au niveau des changes, qui devraient affecter négativement la croissance des ventes du trimestre de septembre à hauteur de 600 points de base.

 

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc171,52 USD-1,51Rating

A propos de l'auteur

Abhinav Davuluri  est analyste actions chez Morningstar.