Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Capital Group Investment Company of America

Malgré de nombreux défis, ce fonds demeure attrayant sur le long terme.

Alec Lucas 08.07.2022
Facebook Twitter LinkedIn

La flexibilité accrue du fonds Capital Group AMCAP devrait lui permettre de résister face à la volatilité et d'en sortir gagnant.

Ses parts les moins chères conservent une note des analystes Morningstar « Silver », tandis que ses parts les plus chères obtiennent les notes « Bronze » et « Neutral ».

Le manque de talent en matière d'investissement n'a jamais été un problème.

Même avec trois départs à la retraite distincts de gérants de longue date depuis la fin de 2020, l'équipe actuelle de huit personnes du fonds est toujours chargée de vétérans éprouvés.

James Terrile, par exemple, qui a pris la tête de l'ensemble du fonds en 2018, gère une partie diversifiée du portefeuille de la stratégie depuis 2011, et son mandat de gérant avec les fonds américains domiciliés aux États-Unis American Mutual remonte au milieu des années 2000.

Cependant, quelques grands changements ont eu lieu ici vers le début de 2021.

La société a commencé à encourager les gérants à rester plus pleinement investis - les liquidités étaient en moyenne de 15 % lors de la reprise de 2017 - et a mis à jour les critères d'éligibilité pour ajouter de nouvelles sociétés au portefeuille d'environ 210 actions de ce fonds.

Les gérants ont désormais plus de latitude pour racheter de jeunes entreprises dont les modèles d’affaires prometteurs ne se reflètent pas encore dans leurs résultats financiers, comme une modeste position dans le constructeur de véhicules électriques Rivian Automotive.

Le moment où ce fonds à plusieurs capitalisations s'est éloigné des importantes participations en espèces et s'est penché sur son mandat de croissance n'a pas été idéal.

En effet, des titres comme Rivian ont jusqu'à présent nui au fonds dans le marché baissier de 2022.

Mais le plus gros détracteur récent du fonds est dans le portefeuille depuis environ une décennie, Netflix.

Le cours de l'action de Netflix, qui figure parmi les cinq premiers au début de l'année, a chuté en raison des inquiétudes concernant le ralentissement de la croissance des abonnés.

Alors que les gérants auraient pu mieux anticiper les difficultés de Netflix et vendre avant que le marché ne le rattrape, ils ont constamment pris des bénéfices sur Netflix. pendant des années.

En effet, l'actionnariat du fonds en mai 2022 dans Netflix était en baisse de 43 % par rapport au pic de la stratégie en septembre 2016.

Les gérants n'obtiendront pas tous les bons choix, mais le mandat de croissance multi-capitalisation de ce fonds, combiné à l'approche robuste de gérant de poches de Capital Group , fait de ce fonds une option attrayante à long terme.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Alec Lucas  est analyste fonds chez Morningstar.