Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Carmignac Sécurité

Cette équipe a fait ses preuves.

Mara Dobrescu 05.07.2022
Facebook Twitter LinkedIn

L'équipe de gestion chevronnée du fonds Carmignac Sécurité et sa flexibilité bien utilisée en font une offre attrayante lorsqu'elle est associée à des frais raisonnables.

La part institutionnelle nouvellement lancée de la stratégie obtient une note des analystes Morningstar « Silver » tandis que la part F propre est notée « Bronze ».

Les parts plus chères, cependant, sont notées « Neutral ».

Keith Ney, qui était à la tête du fonds depuis 2014, a été rejoint en 2019 par la co-gérante Marie-Anne Allier, qui a apporté trois décennies d'expérience dans les obligations et un solide historique chez Amundi.

En février 2021, le duo a changé de rôle, Allier prenant la tête et Ney prenant du recul pour se concentrer sur d'autres fonctions, notamment la cogestion du fonds phare de la société, Carmignac Patrimoine.

Ney reste cependant étroitement impliqué dans les discussions de l'équipe et les paris « top-down », tout comme la responsable expérimentée des obligations, Rose Ouahba.

Nous sommes rassurés par la continuité globale de l'équipe.

L'arrivée d'un gérant expérimenté sur le marché obligataire est particulièrement bienvenue ici compte tenu des nombreux rouages de ce portefeuille.

Son univers d’investissement est plus large que celui de la plupart de ses pairs : il peut investir jusqu'à 10 % dans des produits titrisés, jusqu'à 8 % dans des obligations convertibles contingentes, et son exposition aux obligations non libellées en euros peut atteindre 20 % (avec jusqu'à 10 % d’exposition aux devises étrangères).

Le fonds est également plus aventureux que la plupart en termes de gestion de la duration (de -3 à 4 ans) et peut également détenir de la dette à haut rendement et de la dette émergente.

Bien qu'ils ajoutent des risques importants par rapport à la plupart des fonds obligataires à court terme en euros, ces moteurs de performance supplémentaires ont été la clé du succès du fonds au fil des ans.

Plus récemment, en 2020, Allier et Ney ont utilisé de manière experte la flexibilité du fonds pour faire le plein de bonnes affaires de crédit au point bas du marché après la correction boursière due à la pandémie de COVID-19, qui, combinée à une sélection de titres réussie, a alimenté un fort rebond.

Plus récemment, au cours des six premiers mois de 2022, la préférence du fonds pour le crédit aux entreprises a pesé sur la performance, en raison de l'élargissement des spreads de crédit.

Mais il a également été affecté par une exposition aux obligations d'État et d'entreprises russes, ainsi que par une poignée de replis spécifiques à certains titres.

Néanmoins, sur de plus longues périodes, les paris astucieux de l'équipe et sa solide exécution ont largement fait leurs preuves.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Mara Dobrescu

Mara Dobrescu  est analyste Fonds chez Morningstar France