Zendesk quitte la Bourse au rabais

L’éditeur de logiciels accepte d'être privatisé pour 77,50 dollars par action, bien en dessous de notre estimation de juste valeur.

Dan Romanoff 27.06.2022
Facebook Twitter LinkedIn

cloud

Zendesk (« Narrow Moat ») a accepté une offre de rachat des fonds d’investissement Permira et Hellman & Friedman au prix de 77,50 dollars par action en numéraire, ce qui représente une prime d'environ 35 % par rapport au cours de clôture du 23 juin.

Pourtant, le 9 juin dernier, la société avait achevé son processus d'examen stratégique, concluant qu'après avoir envisagé une vente de la société, il était dans le meilleur intérêt des actionnaires de continuer à exécuter sa stratégie.

La transaction devrait être conclue au quatrième trimestre de cette année.

Nous ne voyons aucun obstacle important à la clôture de cette transaction dans les délais spécifiés, et nous abaissons notre estimation de la juste valeur au prix de transaction de 77,50 dollars.

Après avoir abaissé nos perspectives de croissance pour bon nombre de nos sociétés sur la base d'un retour à la normale alors que la pandémie recule et que d'autres facteurs macroéconomiques commencent à affecter le cycle, nous appliquons ce même cadre à Zendesk et abaissons notre estimation de juste valeur à 115 dollars par action, contre 146 dollars auparavant, dans l'éventualité hautement improbable où cette transaction ne serait pas conclue.

Tergiversations

Même si nous pensons que les actions sont sous-évaluées, nous n'avons aucune raison de croire qu'une meilleure offre émergera.

Nous sommes intrigués par le processus décisionnel de l'entreprise au cours des trois derniers trimestres, de l'acquisition mal conçue de Momentive au rejet d'une offre de retrait de 128,50 dollars par action en février 2022, pour ensuite mener un examen stratégique complet uniquement pour conclure que la meilleure option est de rester une société autonome, avant d'être maintenant acquise pour 77,50 dollars par action.

Il est clair que l'environnement a comprimé les multiples et poussé les valorisations à la baisse.

La société a indiqué que la détérioration des conditions du marché était la raison pour laquelle aucune offre n'a émergé à la suite de l'examen stratégique.

Cela dit, nous nous demandons pourquoi l'entreprise se vend maintenant au plus bas et pensons que les actionnaires ne sont pas correctement rémunérés.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Zendesk Inc76,60 USD-0,18Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.