Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Fidelity European Dynamic Growth

Ce fonds se démarque par son processus de recherche distinctif et l’expérience de son équipe de gestion.

Francesco Paganelli 07.06.2022
Facebook Twitter LinkedIn

Le fonds Fidelity European Dynamic Growth représente une option solide et distinctive dans la catégorie Morningstar des actions européennes de croissance de grande capitalisation.

Les compétences de sélection des titres et l'approche cohérente et patiente des gérants lui ont valu une note des analystes Morningstar « Gold » pour ses parts les moins chères. Les parts plus chères sont notées « Silver ».

Nous avons une haute opinion de Fabio Riccelli, qui pilote la stratégie depuis novembre 2008, et de la co-gérante de portefeuille Karoline Rosenberg, une professionnelle expérimentée qui travaille aux côtés de Riccelli depuis 2017, date à laquelle le duo a repris la stratégie 130/30 actions européennes Fidelity FAST Europe.

La charge de travail est mieux répartie aujourd'hui à notre avis, puisque Riccelli a quitté la gestion quotidienne du fonds Iberia de la société en 2020 et que l'analyste fintech Mac Elatab a pris le rôle de gérant de portefeuille adjoint en mai 2021.

Les gérants continuent d'être soutenus par l'importante équipe d'analystes européens de la société.

L'avantage de la recherche de Fidelity est essentiel au succès de la stratégie, en particulier, leur orientation à long terme et la cohérence de leur ensemble d'exécution.

L'accent mis par les gérants sur des attributs qualitatifs absolus s'appuie sur cette force.

Riccelli et Rosenberg sélectionnent les actions individuellement, ciblant les sociétés dont le rendement attendu pour les actionnaires se situe entre 10 % et 15 % sur un cycle de marché.

Ils recherchent des entreprises de moyenne et grande capitalisation avec une marge de croissance des flux de trésorerie, une dette faible ou gérable, des remparts concurrentiels et des valorisations raisonnables.

Ceci se traduit par un portefeuille d’une cinquantaine de titres et peut subir d’importants écarts sectoriels par rapport à son indice de référence.

Au fil du temps, le gérant principal Riccelli a construit un excellent bilan, qui n'est pas passé inaperçu.

En conséquence, Fidelity a clôturé la stratégie (« soft close ») en février 2020 alors que le total des actifs approchait les 5 milliards d'euros, pour ne voir qu'une période prolongée de sorties au cours des deux années suivantes, ce qui a conduit l'entreprise à rouvrir la stratégie en juin 2021.

Alors que nous pensons que Fidelity a relativement bien géré le risque de capacité jusqu'à présent, en termes de performances, la stratégie a mis à l'épreuve les nerfs des investisseurs en 2021 lorsqu'elle a massivement sous-performé son indice de référence, mettant en évidence les risques d’une approche à fortes convictions.

Cela dit, nous pensons que son potentiel futur est toujours intact grâce à son processus de recherche intensif exécuté par une équipe de direction compétente et expérimentée.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Francesco Paganelli

Francesco Paganelli  est analyste fonds chez Morningstar.