Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Worldline empêtré dans une spirale baissière

La correction touche tout le secteur, mais Worldline doit rassurer sur sa capacité à rebondir.

Jocelyn Jovène 24.01.2022
Facebook Twitter LinkedIn

fintech

Le spécialiste du traitement des transactions financières Worldline (« Narrow Moat ») se replie en Bourse, cédant 5% ce lundi, 13% sur un mois et 37% sur 3 mois.

Le titre est l’un des plus attaqués dans l’univers des « fintechs » cotées en Bourse.

Evolution du cours de Bourse de Worldline et de quelques comparables

wln price

Source : Morningstar Direct, données au 22 janvier 2022

Selon le courtier Jefferies, les dernières statistique de transactions pour des marchés clefs de l’entreprise indiquent une fin d’année difficile, et « des révisions en hausse des résultats probablement reportées au premier trimestre 2022 ».

Worldline annoncera ses résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2021 le 22 février.

Le mouvement de « de-rating » touche l’ensemble du secteur, sur fond de regain de volatilité des marchés qui affecte en particulier le secteur de la technologie.

Mais à voir la décote de valorisation de la société, on peut se demander si la dynamique de croissance de Worldline n’est pas durablement cassée ?

C’est que semblent penser un nombre croissant d’investisseurs. Selon les analystes de Morningstar, Worldline est l’un des titres les moins chers dans son secteur.

Valorisation de Worldline et de ses comparables

wln valuation

Source : Pitchbook, Factset données au 24 janvier 2022

Ou bien est-ce l’équipe dirigeante qui ne communique pas suffisamment bien ses objectifs, et surtout ne parvient pas à exécuter sa stratégie de manière satisfaisante ?

Les investisseurs avaient déjà été douchés l’an dernier lors de la réunion d’information organisée par la société.

Gilles Grapinet, DG de Worldline, tout comme le reste de l’équipe dirigeante avaient eu du mal à rassurer sur la capacité de l’entreprise à rattraper son retard dans les transactions en ligne, où le néerlandis Adyen (« Wide Moat ») excèle, ou à innover suffisamment pour rester dans la course face à des acteurs en croissance rapide comme PayPal (« Narrow Moat »), Block (ex-Square, « Narrow Moat ») ou Stripe.

La publication des ventes du troisième trimestre avait également déçu le marché, en particulier dans le domaine des transactions pour commerçants, dont la croissance était bien en-deçà de la concurrence.

Les investisseurs attendent de voir plus clair sur la capacité de l’entreprise à redynamiser sa croissance organique, à améliorer sa profitabilité et à moins se distraire dans la consolidation de son secteur en Europe (qui ne semble être que la seule stratégie disponible dans sa besace à l’heure actuelle).

La présentation des résultats annuels sera donc cruciale pour l’évolution du cours de Bourse et l’avenir de ses dirigeants.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Adyen NV25 883,52 MXN5,12
Fidelity National Information Services Inc72,10 USD-1,06Rating
Fiserv Inc101,98 USD-0,21Rating
Global Payments Inc100,04 USD-1,37Rating
Nexi SpA8,19 EUR0,66
Worldline SA43,43 EUR-2,65

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.