Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Un regard approfondi sur les stratégies ESG

Le nouveau niveau d’engagement ESG de Morningstar permet aux investisseurs de mieux comprendre quelles stratégies dépassent la concurrence dans leur engagement en matière d’ESG.    

Facebook Twitter LinkedIn

Analyst digital marketing 1433427 520

Cet article a été initialement publié en novembre 2020.

Depuis 2016, Morningstar propose aux investisseurs la note de durabilité Morningstar (note en « Globes »), qui est une mesure du risque ESG par rapport à ses pairs basée sur les actifs d'un portefeuille. Bien qu'il s'agisse d'une mesure utile, elle ne peut pas saisir toute l'étendue des facteurs qui différencient l'engagement ESG employé par un gestionnaire de fonds dans sa stratégie.

Afin de permettre aux investisseurs d'avoir une vision plus complète en matière d’ESG, Morningstar a introduit une nouvelle mesure qualitative, le niveau d'engagement ESG Morningstar pour les fonds.

Cet indicateur qualitatif fournit une évaluation de la mesure dans laquelle les stratégies proposées par les sociétés  de gestion intègrent des facteurs ESG. Le 17 novembre 2020, nous initions la notation de 147 fonds, représentant 107 stratégies. À l'avenir, nous produirons le niveau d'engagement ESG Morningstar pour les stratégies (et les gestionnaires d'actifs) pour lesquels nous produisons une note des analystes Morningstar (les fonds se verront attribuer un niveau d'engagement ESG, qu'ils déclarent avoir ou non une offre ESG).

Sur la base d’une évaluation rigoureuse de nos analystes, nous attribuerons chaque stratégie à l’un des quatre niveaux suivants: « Leader », « Advanced », « Basic » et « Low » (« Leader », « Avancé », « Basique » et « Faible »).

Les stratégies Leader sont véritablement et pleinement engagées dans l'investissement ESG. Les dirigeants intègrent pleinement les facteurs ESG dans leur analyse des titres et la construction de leur portefeuille, et fournissent des résultats ESG souhaitables au niveau du portefeuille, tels que des émissions de CO2 inférieures à l'indice de référence, la progression des objectifs de développement durable des Nations Unies, ou similaires.

Pour ce faire, les équipes d'investissement de ces fonds disposent de ressources de données de premier ordre, et l'analyse est réalisée par une équipe de bonne taille avec une forte spécialisation en ESG.

Enfin, les stratégies Leader utilisent le vote par procuration et l'engagement à dessein pour pousser les entreprises vers des pratiques durables et auraient généralement des rapports de premier ordre sur leurs activités d'actionnariat actif.

Le groupe Leader est par nature très sélectif.

Pour fonds qui atteignent un niveau d'engagement ESG avancé, l'ESG est aussi un élément clé de la stratégie, même s'ils sont en deçà des Leaders dans un ou plusieurs domaines.

Au niveau de la recherche sur les titres, ces fonds doivent faire plus que simplement utiliser les données ESG comme source de données alternative. Nous nous attendons à ce que l'ESG affecte au moins les pondérations du portefeuille, les décisions de gestion des risques et même incite les cibles au niveau du portefeuille à atteindre certaines mesures durables. Pour obtenir de tels résultats, l'équipe doit présenter de solides références ESG.

Les fonds ayant une note basique peuvent démontrer que l'ESG est intégré dans une certaine mesure dans le processus d'investissement et qu'ils disposent des ressources et de l'expertise pour le mettre en œuvre. Nous prévoyons d'attribuer ce niveau à de nombreux fonds traditionnels avec un processus d'intégration ESG bien exécuté et des fonds qui appliquent de simples critères d'exclusion.

Enfin, les fonds ayant un niveau faible ne font rien ou peu sur le front ESG. Il se peut également que, malgré les allégations d'incorporation de critères ESG dans la recherche sur les valeurs, l'équipe ne dispose pas vraiment de ressources ESG crédibles, ou bien si les ressources sont à disposition, les considérations ESG n'influencent pas vraiment les décisions d'investissement du gérant de portefeuille.

Un groupe de fonds peuplant le niveau Bas est constitué de fonds indiciels qui suivent un indice de référence traditionnel sans aucun filtrage ESG, même si le gérant d'actifs s'engage et vote pour améliorer les références ESG des positions.

Analyse qualitative à plusieurs niveaux

Pour arriver à l'un de ces quatre niveaux pour chaque stratégie, les analystes de Morningstar évaluent trois piliers clés - ressources, processus et gestionnaire d'actifs - en tant que composants de l'évaluation globale. Les analystes prennent en compte une gamme d'éléments différents dans leur évaluation de chacun et notent les piliers sur une échelle de quatre points.

Lors de l'évaluation des ressources, les analystes évaluent l'expertise ESG des personnes qui ont contribué à la stratégie, car leur contribution à l'approche et à l'exécution du processus a finalement un impact sur les résultats au niveau du portefeuille.

Par exemple, le gérant de portefeuille a-t-il une expérience et une expertise dans l'analyse et l'investissement ESG? Les ressources plus larges disponibles pour le gestionnaire et la façon dont ces ressources sont structurées sont également prises en compte ici, par exemple si des analystes ESG spécialisés sont intégrés au sein de l'équipe d'investissement ou si l'équipe ESG est distincte de l'équipe d'analystes financiers traditionnels. Dans ce dernier cas, notre évaluation cherche à comprendre la nature de la relation entre les équipes, les voies de communication et leurs interactions.

Lorsqu'une équipe ESG et une équipe d'investissement traditionnelle ont des points de vue divergents sur les mérites d'un titre, nous cherchons à identifier où se trouve le pouvoir de décision en matière d'investissement. Quelle que soit la configuration, le groupe de spécialistes ESG a-t-il la taille, la capacité et l'expérience appropriées pour servir efficacement la stratégie, et l'équipe est-elle une unité établie?

La disponibilité de données appropriées est également une considération importante dans le pilier des ressources. Alors que les gérants d'actifs sont habitués à évaluer d'énormes quantités de données financières traditionnelles lorsqu'ils prennent des décisions d'investissement, pour beaucoup, l'intégration de données ESG n'est pas aussi établie dans le processus.

Nous considérons donc quelles données ESG sont à la disposition des managers et analystes en tant qu'intrants dans le processus de prise de décision, et dans quelle mesure ils utilisent ces données.

Certains gestionnaires peuvent disposer de notations ESG internes propriétaires, ce qui pourrait être un facteur de différenciation par rapport à ceux qui dépendent de prestataires externes.

Lors de l'évaluation du pilier Process, les analystes de Morningstar cherchent à identifier dans quelle mesure les considérations ESG sont réellement intégrées dans l'approche globale.

Cela couvre toutes les étapes du processus d'investissement, de la définition de l'univers investissable (filtrage négatif et positif) à l'analyse qualitative des investissements, la sélection des titres, la construction du portefeuille et la gestion des risques.

Comme indiqué précédemment, un simple dépistage négatif ne suffit pas à lui seul pour obtenir un score élevé ici.

D'autres facteurs en jeu incluent l'importance des critères ESG par rapport aux caractéristiques financières traditionnelles dans l'analyse fondamentale des titres, si certaines mesures / cibles ESG sont gérées au niveau global du portefeuille et si des critères ou scores ESG spécifiques ont un impact direct sur le dimensionnement des positions de manière systématique.

En outre, il est tenu compte de la manière dont un problème ESG d'alerte dans une société du portefeuille est traité et de la question de savoir si le gérant de portefeuille est tenu de prendre des mesures en conséquence.

Les analystes de Morningstar vérifieront par recoupement leurs conclusions avec le portefeuille divulgué publiquement pour voir s'il correspond à leurs attentes concernant l'approche indiquée. Des mesures telles que la note de durabilité Morningstar (Globes) et la recherche au niveau de l'entreprise de Sustainalytics peuvent être pertinentes ici.

La détention active des titres, via l’engagement avec l’entreprise et le vote par procuration, est une autre considération centrale de l’efficacité de l’approche ESG d’une stratégie.

Dans de nombreux cas, ces fonctions sont exercées par une ressource centrale chez un gestionnaire d'actifs, mais nous cherchons à comprendre dans quelle mesure les gestionnaires de portefeuille sont impliqués lorsque leurs portefeuilles détiennent des titres de la société en question, et si les responsables des activités d’engagement travailler en étroite collaboration avec les équipes d'investissement pour partager des informations.

L'évaluation du gestionnaire d'actifs est fournie par le niveau d'engagement ESG Morningstar pour la société de gestion, une évaluation distincte des références ESG au niveau du groupe, qui alimente ensuite le niveau d'engagement ESG au niveau de la stratégie en tant que l'un des trois piliers.

Le niveau d'engagement ESG Morningstar pour les gestionnaires d'actifs est basé sur l'évaluation par nos analystes de la philosophie et du processus ESG, des ressources et de la propriété active d'une entreprise.

Afin d'évaluer les piliers décrits ci-dessus, les analystes de Morningstar rassemblent des données et analysent les portefeuilles à l'aide de diverses mesures, ainsi que des entretiens avec des gestionnaires de portefeuille, des spécialistes ESG et d'autres membres du personnel compétents des groupes de gestion d'actifs.

Pour les stratégies actives, les scores des piliers sont combinés en un niveau global d'engagement ESG selon les pondérations suivantes:

Ressources: 35%

Processus: 45%

Gestionnaire d'actifs: 20%

Les pondérations des piliers pour les stratégies passives sont différentes, reflétant que les caractéristiques ESG des stratégies passives sont largement déterminées par les propriétés des indices qu'elles suivent plutôt que par les experts, les données et les systèmes ESG internes. L'intégration de l'ESG dans la construction de l'indice se reflète dans le score Process, qui est pondéré à 80% pour les passifs.

Processus: 80%

Gestionnaire d'actifs: 20%

 

Le document de méthodologie est disponible en suivant ce lien.

 


 

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Matias Möttölä, CFA

Matias Möttölä, CFA  est analyste et rédacteur de Morningstar.fi.