Nous conduisons une opération de maintenance sur notre site durant laquelle vous pourriez subir de petites interruptions de service passagères. Nous vous remercions de votre patience.

Focus ETF : Lyxor MSCI Russia ETF

Cette solution d’investissement est à éviter.

Briegel Leitao 14.09.2021
Facebook Twitter LinkedIn

L’ ETF Lyxor MSCI Russia offre une exposition au marché des actions russes par le biais de certificats de dépôt mondiaux (GDR) cotés à Londres.

Bien que le suivi du marché des GDR soit une approche judicieuse compte tenu des risques de liquidité supplémentaires encourus lors d'un investissement direct sur le marché local, cela signifie également que le fonds manque de représentativité.

Pour cette raison, nous maintenons la note des analystes Morningstar « Negative » sur ce fonds.

Lorsque ce produit a été lancé en 2006, le commerce du rouble russe et l'accès aux actions russes locales se sont avérés difficiles.

En tant que tel, le suivi du marché des GDR était logique.

Le marché russe s'est ouvert depuis lors, mais Lyxor a décidé de continuer à suivre le marché des GDR au lieu des actions locales en raison des problèmes de liquidité persistants.

Le fonds a changé son indice de référence en décembre 2018, passant de l'indice Dow Jones Russia GDR à l'indice MSCI Russia IMI Select GDR.

Cependant, le changement n'a pas répondu à certaines de nos préoccupations concernant la stratégie; à savoir, le secteur lourd et la concentration des actions.

Le secteur de l'énergie représente près de 55 % des participations et les 10 premières participations représentent environ 90 % de l'ensemble du portefeuille.

Avec seulement 19 composants, l'indice n'est pas représentatif du marché d'actions russe sous-jacent et laisse amplement de place aux gestionnaires de fonds actifs pour se distinguer en tirant parti du spectre des capitalisations boursières.

En utilisant l'indice sous-jacent comme indicateur de son historique de performance à plus long terme, la performance ajustée au risque de la stratégie a été inférieure à la moyenne active de la catégorie Morningstar des actions russes sur les horizons passés à court et à long terme malgré les avantages du fonds en termes de coûts.

Avec des frais courants de 0,65%, les frais du fonds sont comparables à ceux des autres ETF russes, mais ils sont moins chers que ceux de leurs pairs actifs.

Nous pensons que cette stratégie continuera à sous-performer la catégorie moyenne des pairs sur le long terme.

Bien que le fonds soit moins cher que ses concurrents actifs, les gestionnaires actifs peuvent ajouter de la valeur en proposant des portefeuilles plus diversifiés.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Briegel Leitao  est analyste gestion passive chez Morningstar.