Facebook : impressionnant premier trimestre

Nous relevons notre estimation de juste valeur à 390 dollars par action.  

Ali Mogharabi 29.04.2021
Facebook Twitter LinkedIn

Social media facebook instagram twitter 292994 520

Facebook (« Wide Moat »)a publié des résultats impressionnants au premier trimestre, le chiffre d'affaires et le résultat dépassant nos attentes et les estimations du consensus.

La reprise économique entraîne une augmentation des dépenses publicitaires, principalement numériques, et les géants Facebook et Google (Alphabet) continuent d'en profiter.

Les prix des publicités ont de nouveau augmenté alors même que l'inventaire continue de croître, indiquant une demande publicitaire plus forte pour Facebook et Instagram.

La croissance des revenus, ainsi qu'une réduction de la provision pour créances douteuses par rapport à l'année dernière, a accru les marges au cours du trimestre.

Nous prévoyons qu'une reprise économique profitera aux petites et moyennes entreprises, dont la majorité accordera probablement la priorité à la numérisation, offrant davantage de revenus publicitaires à Facebook et Google. Ceci devrait alimenter une forte croissance tout au long de 2021.

La direction de Facebook a fait part de revenus du deuxième trimestre au-dessus des attentes et a fait des prévisions en matière de charges d'exploitation qui laissent entrevoir une légère augmentation de la marge cette année sur la base de nos hypothèses de croissance des revenus.

Compte tenu de la forte demande des annonceurs, qui, à notre avis, sera durable à mesure que l'économie se rétablira, nous avons relevé nos prévisions, faisant passer notre estimation de la juste valeur à 335 à 390 dollars par action.

Le reste attrayant car il se négocie environ 20% en-dessous de notre estimation de la juste valeur.

L'action est confrontée à des risques tels que des modifications de l'identifiant d'Apple pour les annonceurs, des problèmes de confidentialité des données et d'antitrust, ainsi que peut-être un impact négatif de 6% à 10% d'une éventuelle augmentation du taux d'imposition des entreprises aux Etats-Unis ainsi qu’au niveau mondial.

Malgré ces risques, nous restons confiants dans la capacité de l’entreprise à préserver ses positions concurrentielles et sa forte croissance.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre de 26,2 milliards de dollars a augmenté de 48% par rapport à l'an dernier, principalement en raison de la hausse des prix et de l'augmentation du nombre d'utilisateurs.

Les utilisateurs actifs mensuels ont augmenté de 10% et 2% d'une année sur l'autre et par rapport au trimestre précédent, respectivement, à plus de 2,85 milliards.

Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens est passé à 1,88 milliard, en hausse de 8% par rapport à l'année dernière et de 2% de plus qu'au quatrième trimestre 2020.

L'engagement des utilisateurs a diminué de 80 points de base par rapport à l'année dernière, probablement en raison de l'augmentation des activités de plein air à mesure que les restrictions en matière de pandémie se sont atténuées.

L'engagement reste autour du taux de 66% que nous avons observé dans le passé, bien que la légère baisse ce trimestre ait entraîné une croissance plus lente de l'inventaire publicitaire (+ 12% par rapport à 39% l'année dernière). La demande des annonceurs est restée forte, ce qui a fait grimper les prix de 30%.

Nous restons impressionnés par les investissements de Facebook pour diversifier ses activités.

Selon la direction, Oculus Quest 2 a continué de bien se vendre après les vacances, car il a de nouveau généré une croissance à trois chiffres d'une année à l'autre des « autres revenus » de Facebook.

Nous continuons de penser que le succès de Quest 2 et des autres offres de réalité augmentée et virtuelle de Facebook à long terme peut légèrement réduire sa dépendance vis-à-vis des revenus publicitaires.

Sur le front du commerce électronique, la place de marché de Facebook attire désormais plus d'un milliard d'acheteurs et de vendeurs par mois.

En outre, la direction a déclaré que l'offre de magasins de la société avait contribué à la création de plus d'un million de magasins, qui attirent environ 250 millions de visiteurs par mois.

Facebook fait également des progrès pour monétiser plus efficacement WhatsApp en continuant d'ajouter des fonctionnalités de commerce électronique telles que des paniers et des paiements à la plate-forme.

La société a déclaré que depuis son lancement l'année dernière, les paniers WhatsApp ont traité plus de cinq millions de commandes.

Des entreprises de différentes tailles utilisent également l'application pour communiquer plus efficacement avec leurs clients actuels ou potentiels, ce que Facebook tente d'améliorer avec l'acquisition de Kustomer, qui n'est pas encore terminée.

La marge opérationnelle s'est établie à 43%, en hausse de plus de 10 points de pourcentage par rapport à l'année dernière en raison de l'accélération de la croissance des revenus, du ralentissement de la croissance de la R&D et des ventes et du marketing (bien que les effectifs aient augmenté dans les deux), et de la provision pour créances douteuses beaucoup plus élevée par rapport au premier trimestre 2020.

En termes de prévisions, la direction s'attendait à une croissance des revenus plus rapide d'une année à l'autre au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre.

Les dépenses d'exploitation pour l'année complète devraient se situer entre 70 et 73 milliards de dollars, ce qui, même dans le haut de fourchette, implique une légère augmentation de la marge sur la base de notre hypothèse de croissance des revenus de 38% cette année.

La société s'attend également à des dépenses d’investissement comprises entre 19 et 21 milliards de dollars en 2021, par rapport à ses prévisions initiales de 21 à 23 milliards de dollars.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc181,56 USD-0,41Rating
Facebook Inc A471,75 USD-0,33Rating

A propos de l'auteur

Ali Mogharabi

Ali Mogharabi  est analyste actions chez Morningstar.