Danone révèle un nouveau plan d'économies

Le groupe agro-alimentaire doit faire ses preuves pour rassurer.    

Ioannis Pontikis 24.11.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Danone faber AP 18047554698916 520x

Danone a publié les détails de ses objectifs financiers renouvelés lors de sa journée investisseurs du 23 novembre, globalement en ligne avec nos estimations et consensus.

Le groupe agro-alimentaire a annoncé un nouveau plan de réduction des coûts (1 milliard d'euros d'ici 2023, 300 millions d'euros sur le coûts des ventes et 700 millions d'euros sur les frais généraux et administratifs) dont la majorité devrait être réalisée d'ici la fin de 2022.

Ceci, selon Danone, permettra des marges opérationnelles à moyen terme supérieures à 15% dès l'exercice 2022 (contre 14,7% dans notre modèle, en ligne avec le consensus).

Les coûts de restructuration associés à ce nouveau plan d'économies de coûts s'élèveront à environ 1,4 milliard d'euros d'ici 2023, ce que nous jugeons excessifs et potentiellement lié aux coûts élevés associés aux réductions d'effectifs (20% de réduction des frais généraux ou jusqu'à 25% des postes actuels pour le siège mondial).

Cela fait partie du plan « Local first » de Danone, où entre autres, Danone International sera organisé en cinq zones: Europe, Asie / Afrique et Moyen-Orient, Chine et Océanie, CEI et Turquie, et Amérique latine. L'autre grande région est Danone North America (20% des ventes).

La société a également réitéré ses objectifs 2020 pour l'année complète: 14% de marge opérationnelle courante et un cash-flow libre de 1,8 milliard d'euros ainsi que l'ambition à moyen terme du groupe d'atteindre une croissance organique rentable de 3% à 5%, le tout en ligne avec nos estimations.

Étant donné que les prévisions étaient en grande partie conformes aux attentes, nous ne prévoyons pas de modifier sensiblement notre estimatiopn de juste valeur de 64 euros par action pour Danone.

Bien que des économies de coûts supplémentaires (quoique à un coût de restructuration ponctuel élevé) et une structure organisationnelle plus agile vont dans la bonne direction, nous pensons l’histoire de Danone est celle de la capacité du groupe à tenir les objectifs annoncés.

Ainsi, malgré une valorisation boursière attryanate et une décote importante par rapport à ses pairs, nous avons du mal à identifier les catalyseurs qui pourraient alimenter une réévaluation nécessaire (Danone négocie à 15 fois les bénéfices de 2021 contre 23 fois pour Nestlé).
 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Danone SA55,49 EUR-0,80Rating
Nestle SA119,38 CHF-2,63

A propos de l'auteur

Ioannis Pontikis  est analyste actions chez Morningstar.