L’approche multi-factorielle : chère et peu efficace

La plupart des fonds multi-factoriels ont sous-performé leur catégorie Morningstar de référence sur 3 et 5 ans glissants.    

Dimitar Boyadzhiev 19.11.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Etf koersenbord

Le menu des fonds multifactoriels s'est considérablement élargi au cours de la dernière décennie. Au fur et à mesure que les options se sont développées, le fardeau de recherche des investisseurs a augmenté.

Ces fonds sont diversifiés et font souvent partie des stratégies indicielles les plus complexes du marché.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Dimitar Boyadzhiev  est analyste fonds, gestion passive chez Morningstar.