Dassault Systèmes bénéficie toujours de l'expansion de ses marchés

La société vise 6 euros de bénéfice par action non-IFRS en 2024.      

Julie Bhusal Sharma 18.11.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Le 17 novembre, Dassault Systèmes a organisé sa journée virtuelle investisseurs. La plus grande nouvelle de l'événement a été que Dassault a révélé ses attentes de bénéfice par action (BPA) non-IFRS pour 2024.

L’éditeur de solutions de conception assistée par ordinateur, de simulation et de gestion du cycle de vie du produit table sur un BPA non conformes aux IFRS atteindraient 6 euros par action en 2024, grâce à la popularité de sa plate-forme 3DExperience, qui propose toutes les solutions de Dassault en un seul endroit.

Cette prévision suppose une croissance des revenus non-IFRS d'environ 10% au cours des cinq prochaines années.

Ces attentes sont inférieures à nos anciennes prévisions dans lesquelles nous prévoyions un BPA non-IFRS de 7,21 EUR par action en 2024 en raison de la croissance significative attendue dans des sous-marchés tels que le développement de médicaments et la gestion du cycle de vie des produits.

En conséquence, nous avons revu nos hypothèses de pénétration du marché total adressable, ou TAM, tout en augmentant nos prévisions de ventes au cours des années ultérieures.

Nous restons légèrement plus optimistes que la société, car nous prévoyons désormais un BPA non-IFRS de 6,58 euros par action en 2024.

Dans l'ensemble, cela laisse notre estimation de juste valeur inchangée à 140 euros par action pour la société (« Wide Moat »). Avec une baisse de 1% à près de 152 euros par action après les annonces d’hier, nous estimons que Dassault est à son prix.

Lors de l'événement, Dassault a souligné son taux de gain de contrats face à ses concurrents pour sa plateforme 3DExperience, était de l’ordre de 75%, 85% et 100% contre Siemens, PTC et SAP, respectivement.

Nous pensons que ces taux sont impressionnants, mais ils ne vont pas à l'encontre de nos attentes selon lesquelles la pénétration globale de Dassault dans son marché adressable diminuera en raison de la concurrence de nouveaux entrants « cloud-first » en concurrence sur toutes ses lignes d’activité, du PLM aux solutions de santé.

Nous pensons que le marché de Dassault Systèmes atteindra 97 milliards d’euros en 2025, contre 34 milliards d’euros en 2019, et que la pénétration de Dassault sur ce marché adressable se réduira à 9,1% en 2025 contre 11,9% en 2019, tout en augmentant chaque année en valeur absolue.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Autodesk Inc187,98 USD-3,92Rating
Dassault Systemes SE37,17 EUR-2,54Rating
PTC Inc107,42 USD-4,04Rating
SAP SE91,50 EUR-2,60Rating
Siemens AG580,60 RON0,00

A propos de l'auteur

Julie Bhusal Sharma  est analyste actions chez Morningstar.