Nous relevons l'estimation de la juste valeur d'Alstom

Une meilleure exécution à court terme et un positionnement concurrentiel solide expliquent notre changement d’objectif de cours.      Une meilleure exécution à court terme et un positionnement concurrentiel solide expliquent notre changement d’objectif de cours.    

Joachim Kotze 13.11.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Nous sommes optimistes quant aux perspectives de croissance d'Alstom et de l'industrie mondiale du transport ferroviaire dans son ensemble.

Une accélération majeure des efforts mondiaux visant à répondre aux préoccupations environnementales grâce à une disponibilité accrue de capitaux pour des infrastructures durables, dont le rail est un grand bénéficiaire, est une tendance qui, à notre avis, connaîtra une accélération au cours de la prochaine décennie.

Alstom est bien positionné au niveau mondial, avec une grande partie de ses revenus générés par des marchés clés en Europe où il occupe une position de leader.

Nous estimons que le groupe peut augmenter ses ventes de 5% par an à moyen terme, contre une croissance actuelle du marché de 3%, et continuer à augmenter ses marges et à dégager des flux de trésorerie disponible à mesure que le groupe développe son activité de services à forte marge ainsi que son activité de signalisation.

Le groupe dispose d’un carnet de commandes de 41 milliards d’euros, ce qui équivaut à cinq ans de chiffre d’affaires, donnant une visibilité à la croissance à moyen terme.

L'opportunité clé est de capter une plus grande part des revenus de services grâce à son parc de 50.000 matériels roulant installés, accéléré par le projet d'acquisition de Bombardier. Le déploiement des normes de signalisation ERTMS à travers l'Europe offre une opportunité intéressante de développer l'activité de signalisation rentable du groupe.

Le groupe chinois CRRC, plus grand fabricant de matériel roulant au monde, poursuit sa croissance en dehors de la Chine et pourrait potentiellement changer le paysage concurrentiel mondial.

Jusqu'à présent, son succès a été limité et nous pensons qu'Alstom est bien placé sur ses marchés clés, où il entretient des relations solides avec des entités publiques, pour rivaliser avec tout nouvel entrant.

Le risque le plus imminent pour les bénéfices et la rentabilité du capital est l'intégration de Bombardier, si l'acquisition réussit. Bien que nous pensons que la stratégie et la valorisation ont du sens sur le papier, une acquisition à grande échelle de ce type n'est jamais sans accrocs et pourrait être une source potentielle de mauvaises nouvelles à moyen terme.

Nous relevons néanmoins notre estimation de la juste valeur pour Alstom de 7% à 48 euros par action, contre 45 euros auparavant, car nous intégrons une performance à court terme meilleure que prévu.

Les perspectives de croissance sont soutenues par un carnet de commandes solide, et une poussée continue des gouvernements du monde entier pour investir dans des solutions de transport durables, telles que le rail.

Les solutions intégrées d’Alstom offrent au groupe l’opportunité de gagner des parts de marché dans un environnement client de plus en plus axé sur la valeur.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Alstom SA23,93 EUR2,05Rating
Bombardier Inc1,19 CAD-4,80
Bombardier Inc A1,41 CAD-5,37
Siemens AG113,62 EUR-2,47Rating

A propos de l'auteur

Joachim Kotze  est analyste actions chez Morningstar.