Dassault Systèmes : léger mieux au troisième trimestre

Nous maintenons notre estimation de la juste valeur de 140 euros par action.          

Julie Bhusal Sharma 23.10.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Dassault Systèmes a publié un trimestre contrasté avec un chiffre d'affaires légèrement inférieur au consensus et des bénéfices normalisés meilleurs que le consensus. Les ventes de licences de logiciels de la société, activité dont nous pensons qu’elle est plus vulnérable à la crise liée à la COVID-19, a montré une amélioration.

Néanmoins, la société (« Wide Moat ») a ajusté ses prévisions non-IFRS pour l'année complète pour être légèrement moins optimistes sur le chiffre d’affaires, en raison des attentes prudentes en matière de ventes de licences, tandis que l’estimation de bénéfice par action reste inchangée.

Cela n'a pas modifié de manière significative nos attentes de reprise pour 2021. Nous maintenons notre estimation de la juste valeur de 140 euros pour la société. Les actions sont en baisse de 2% à la nouvelle à 153 euros, laissant les actions chèrement valorisées (deux étoiles).

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a augmenté de 13% d'une année sur l'autre à 1,0 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires total des logiciels a augmenté de 17% d'une année sur l'autre, bénéficiant de la croissance significative des logiciels de sciences de la vie suite à l'acquisition de Medidata par la société l'année dernière.

Les revenus des licences et autres logiciels ont diminué de 11% d'une année sur l'autre, mais cela a marqué une nette amélioration par rapport à sa baisse annuelle de 32% du deuxième trimestre. Dassault n'est pas le seul à connaître une faiblesse persistante des ventes de licences.

Le chiffre d'affaires des services a diminué de 18% d'une année sur l'autre. Sur une base industrielle, les activités des clients manufacturiers ont été solides étant donné la nécessité d'être avant-gardiste en raison des longs cycles de fabrication des produits (trois à sept ans).

La marge d’exploitation non-IFRS pour le trimestre s’est élevée à 28%, 160 points de base au-dessus du haut des prévisions de la direction, dont 40 points de base sont venus des récentes acquisitions. Cela a conduit à un bénéfice par action non-IFRS de 0,80 euro, ce qui se situait dans le haut de gamme des prévisions de l’entreprise.

Dassault a revu à la baisse ses perspectives de chiffre d'affaires non IFRS pour l'année, ce qui représente un point médian de 4,45 milliards d'euros au lieu de 4,54 milliards d'euros. Néanmoins, les perspectives de bénéfice par action non IFRS pour l'année se sont maintenues à un point médian de 3,73 euros.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Dassault Systemes SE38,24 EUR1,22Rating

A propos de l'auteur

Julie Bhusal Sharma  est analyste actions chez Morningstar.